Divers "transcatégoriques"

Fin de participation au projet Maki

The Maki Project

Au crépuscule d’une année 2020 particulièrement chaotique, il est tout de même temps de faire un point (calamiteux, spoiler !) sur ma participation au projet Maki organisé par Mako (et quel boulot !) et qui mettait en valeur les nouvelles et les novellas SFFF sur l’ensemble de l’année.

Objectifs

J’étais parti bille en tête pour réaliser une critique d’une nouvelle, d’une novella, d’un recueil ou d’une anthologie par semaine (donc 52 critiques à faire sur l’année). Comme cela correspondait déjà à mes lectures habituelles et à un rythme de publication qui m’allait également, je me suis dit qu’avec les nouveautés qui étaient prévues tout au long de 2020 et les livres déjà dans la PAL, j’avais de quoi voir venir. Le premier tiers de l’année s’est déroulé de façon assez tranquille, puis j’ai commencé à prendre du retard dans les critiques en abordant l’été, mais les lectures suivaient toujours ; malheureusement, avec la rentrée de septembre (surcharge de travail notamment), j’ai complètement glissé, arrêtant les critiques même hors projet Maki, et j’ai fini par stopper la lecture régulière de nouvelles vers la fin octobre. Du coup, grosse déception de ma part… le fait même de faire cet article m’aide déjà à retrouver le goût de l’écriture numérique.

Bilan

Je liste ici, semaine par semaine, mes lectures de nouvelles et de novellas SFFF, quand il n’y a pas le lien, c’est que la critique est toujours en attente…
1. Sorceleur 1
2. AssaSynth 2
3. La Machine de Léandre
4. Cookie Monster
5. La Patrouille du temps (nouvelle)
6. Les Chevaliers de la Raclette 1
7. Le Temps fut
8. Les Chevaliers de la Raclette 2
9. Comment c’est là-haut ?
10. Voyage avec l’extraterrestre
11. Les Meurtres de Molly Southbourne
12. Sorceleur 0,5 (La Route d’où l’on ne revient pas))
13. Sorceleur 2
14. Le Col et la Courtisane
15. A voté
16. AssaSynth 3
17. La Vague montante
18. Le Nexus du docteur Erdmann
19. La Survie de Molly Southbourne
20. Destination fin du monde
21. La Voix du feu
22. Cérès et Vesta
23. Les Secrets du premier coffre
24. La Guerre des trois rois
25. L’Hypothèse du Lézard
26. Les Affaires du club de la rue de Rome
27. Fable
28. Pour un nouvel horizon social (avec notamment une nouvelle d’Alain Damasio sur une anticipation Jaune…)
29. Contes de villes et de fusées (une belle anthologie de chez Ad Astra, désormais disparue)
30. La Patrouille du Temps, Intrégale 1 (un travail colossal pour cette intégrale)
31. La Mère des mondes (une nouvelle de Jean-Laurent Del Socorro dans l’univers de Points chauds)
32. Noir Duo (sacré bon recueil d’un duo incontournable !)
33. Le Dit de l’oracle (nouvelle autoéditée simple et efficace)
34. Peinture fraîche (Nicolas Kempf dans Présences d’esprits 84)
35. Le Deuxième sang (nouvelle gratuite chez Albin Michel Imaginaire, par l’autrice de Quitter les monts d’automne)
36. Le Hors-Série 2020 des Une Heure-Lumière
37. Waldo
38. Vigilance (Boudicca a œuvré ici)
39. Les Agents de Dreamland (Boudicca a œuvré ici)
40. Sur le bout de la langue (Cédric Ferrand dans Fiction 15)
41. Bienvenue à Sisko (Luce Basseterre dans Présences d’esprits 86)
42. La Balançoire (Elodie Beaussart dans Présences d’esprits 87)
43. Les Chevaliers de la Raclette 3 (26/10)
44. Contes des sages d’autres mondes et d’autres temps (du Bordage très efficace et inventif !)

Conclusions

Comme souvent à la fin d’un challenge (complété ou non), je suis plutôt dans l’esprit de ne plus jamais recommencer, mais je me connais, je finirai bien par me laisser retenter. Ce Projet Maki vaut vraiment le coup, et j’espère qu’il sera reconduit en 2021, car la publication du format court en SFFF est diablement intéressante. D’un point de vue plus personnel, j’ai encore beaucoup de critiques à produire sur ce format, car par exemple il manque, pour novembre et décembre, diverses choses comme la suite de la série Journal d’un AssaSynth (il me reste les tomes 4 et 5), les Une Heure-Lumière du Bélial’ que je n’ai pas encore lus, les novellas présentes dans le livre Emissaires des morts qui sont très bonnes, de nouveaux Dyschroniques chez le Passager clandestin qui sont arrivés en cette fin d’année et les nombreuses nouvelles de Lovecraft que je redécouvre sous divers supports. Bref, là-dessus, clôturons enfin 2020, en espérant que 2021 envoie du bois !

Kaamelotien de souche et apprenti médiéviste, tentant de naviguer entre bandes dessinées, essais historiques, littératures de l’imaginaire et quelques incursions vers de la littérature plus contemporaine. Membre fondateur du Bibliocosme.

10 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d bloggers like this: