locke-key-1-welcome-to-lovecraft-hc-w-logos[1]

Titre : Bienvenue à Lovecraft
Série : Locke & Key, tome 1
Scénariste : Joe Hill
Dessinateur : Gabriel Rodriguez
Éditeur : Milady Graphics
Date de publication : 2010
Récompenses : British Fantasy Award du meilleur comics en 2009

Synopsis : La famille Locke est déchirée. Après le meurtre brutal du père par un étudiant déséquilibré, tous emménagent dans la vieille demeure familiale. Mais quand une île s appelle Lovecraft, la prudence est de mise ! Derrière les portes closes se dissimulent des secrets dangereux. Une intrigue captivante, des coups de théâtre imprévisibles, servis par le dessin impeccable de Gabriel Rodriguez.

Note 5.0

Cela fait maintenant plusieurs années que lecteurs comme critiques ne tarissent pas d’éloges sur ce comic américain considéré comme LA référence et ce qui se ferait aujourd’hui de mieux dans le domaine du fantastique. Mal m’a pris de ne pas les écouter plus tôt, car « Locke & Key » est bel et bien une série d’exception qui, dès les toutes premières pages, m’a totalement conquise. Guère surprenant que l’ouvrage se soit vu à sa sortie récompensé du British Fantasy Award du meilleur graphic novel, ni qu’il ait fait partie de la sélection de plusieurs prix littéraires très prestigieux. Aux commandes, nul autre que le fils de Stephen King, Joe Hill, qui assure ici le rôle de scénariste et semble incontestablement avoir hérité du talent de son père, et Gabriel Rodriguez, chargé quant à lui des graphismes. Bienvenue donc à Lovecraft, petite ville du Massachusetts dans laquelle échoue une famille endeuillée suite au violent assassinat de leur père et ayant élu domicile dans un vieux manoir dans lequel des choses bien étranges semblent se produire…

Car à Keyhouse, comme son nom l’indique, les clés possèdent des caractéristiques peu banales. N’avez vous jamais imaginé qu’en franchissant le seuil de telle pièce, vous pourriez ressortir de l’autre côté plus âgé ou au contraire plus jeune, dans le corps d’un homme et non plus celui d’une femme, ou encore complètement détaché de votre enveloppe corporelle à la manière d’un fantôme? C’est l’idée sur laquelle repose l’univers fantastique créé par Joe Hill qui nous entraîne ici dans une chasse au trésor captivante mêlant très habilement suspens, horreur et fantastique. La qualité des personnages y est également pour beaucoup, qu’il s’agisse du jeune Bode à l’esprit très ouvert car encore innocent, de Kinsey, adolescente mal dans sa peau mais bien plus forte qu’il n’y paraît, ou encore de Tyler, jeune homme empli de culpabilité et hanté par les souvenirs de son père. Les dessins peuvent pour leur part paraître un peu spéciaux, même si on y adhère rapidement une fois lancé dans l’intrigue. Ne vous fiez cela dit pas au côté peut-être un peu enfantin des graphismes, certaines scènes étant loin d’avoir leur place dans un conte pour enfant !

planche

Un premier tome remarquable et un final alléchant qui ne peut qu’attiser l’intérêt du lecteur pour ce manoir particulier et surtout pour les êtres terrifiants qu’il semble renfermer. Que vous soyez fan de comics et de fantastique ou non, « Locke & Key » est une série à côté de laquelle il serait dommage de passer.

Voir aussi : Tome 2 ; Tome 3 ; Tome 4 ; Tome 5 ; Tome 6