Fantasy

Les 5 Terres, tome 3 : L’Amour d’un imbécile

Les 5 Terres 3 L'amour d'un imbécile

Titre : L’Amour d’un imbécile
Cycle/Série : Les 5 Terres, tome 3 (3e tome du cycle d’Angleon)
Auteurs : Lewelyn et Jérôme Lereculey
Éditeur : Delcourt (Terres de légendes) [site officiel]
Date de publication : 3 juin 2020

Synopsis : Le trône est une nouvelle fois vacant, et cette fois, les lions n’ont pas l’intention de laisser passer cette occasion historique de reprendre le pouvoir. Complots, trahisons, coups bas sont de nouveau maîtres à Angleon.
Le roi et son frère se sont entretués sous les yeux de leur cadet, devenu héritier du trône. C’est plus que n’en espéraient les lions qui, menés par l’ambitieux Lyrio, se lancent dans une reconquête du pouvoir. Tandis qu’on recherche Astrelia, disparue sans laisser de traces, et que les otages mettent la dernière main à leur plan d’évasion, les rues d’Angleon retiennent leur souffle…

Vous connaissez mon métier ? Les gens qui ont affaire à moi en font rarement étalage sur la place publique.

Les tomes s’enchaînent à une vitesse folle (tous les quatre-cinq mois) dans cette série des 5 Terres et c’est déjà le troisième avec L’Amour d’un imbécile, toujours par Lewelyn et Jérôme Lereculey chez Delcourt.

Légitimités royales

Le nouveau cliffhanger à la fin du deuxième tome a fait violemment tourner les projecteurs vers un nouveau personnage central : Mérédion. Le jeune tigre se retrouve au centre du jeu politique, en tant qu’ « héritier de l’héritier », mais l’a-t-il fait exprès ? de faire se confronter et s’entretuer ses deux frères aînés, ainsi que de manipuler le ressentiment que déclenche le retour de sa mère sur l’ensemble des tigres ? En tout cas, désormais, la question a changé de sens : Mérédion va-t-il survivre aux jours qui s’annoncent ? Car, en effet, les ennuis s’accumulent. Sa mère ne parle que de vengeance, l’ombre des rois précédents ne le prend pas au sérieux et surtout les lions s’agitent à l’idée de récupérer le trône au plus vite. En parallèle, l’avenir d’Astrelia, la fille cadette survivante du roi Cyrus, est incertain, car plusieurs personnages veulent lui mettre la main dessus pour des raisons diverses. Pour la mère du nouveau roi, elle est le dernier vestige de son ancien ennemi ; pour d’autres, une princesse en fuite a une valeur incommensurable.

Affirmation du cycle

Arrivés au troisième tome d’un cycle qui en compte six, on sent déjà mieux où part la série, au moins dans ses intrigues à Angleon. C’est le trône des 5 Terres qui est en jeu et les intrigues se focalisent constamment dessus : même les aspects plus secondaires (rivalités entre deux personnages ou bien l’arrivée inopinée d’un chasseur de primes) finissent par se rattacher à la quête d’un pouvoir royal. Face à cette trame principale, il est aisé de laisser plus libres des intrigues qui demandent un plus grand temps de voyage et qui naviguent en arrière-plan. Dans ce troisième tome donc, la recherche d’Astrelia, réfugiée à quelques îles de là, apparaît comme une quête de second plan, mais qui risque d’occuper quelques dizaines de pages à elle toute seule. C’est l’occasion de croiser encore des planches très astucieuses, sans dialogues, juste composées de vignettes juxtaposées (l’exemple de la page 27 auquel répond la page 37 est extrêmement efficace).

Je suis désolé d’être aussi direct, mais le conseil va forcément remettre en question la légitimité de votre succession. Et à raison. Pour devenir roi, il faut se battre et, à votre âge, on n’a ni les épaules ni l’expérience… Si vous renoncez et choisissez de profiter de votre jeunesse… personne ne songera à vous le reprocher. Bien au contraire.

C’est toujours un plaisir de poursuivre cette série, les intrigues s’affinent et on sent désormais bien quels sont les enjeux du cycle d’Angleon : querelles dynastiques, luttes intergénérationnelles et tabous à transgresser.

Voir aussi :
Tome 1 ; Tome 2 ; Tome 4 ; Tome 5 ; Tome 6 ; Tome 7

Autres critiques :

Kaamelotien de souche et apprenti médiéviste, tentant de naviguer entre bandes dessinées, essais historiques, littératures de l’imaginaire et quelques incursions vers de la littérature plus contemporaine. Membre fondateur du Bibliocosme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :