TAG : Les incontournables (récents) en SFFF

20 juillet 2020 19 Par Boudicca

Un sympathique TAG vient d’être lancé par Vert du blog Nevertwhere en ce début d’été (le très beau logo qui l’accompagne a pour sa part été créé par Anne-Laure du blog Chut… maman lit !). Le principe est simple : « présenter dans un article entre cinq et dix ouvrages appartenant aux littératures de l’imaginaire (SF, fantasy, fantastique) qui sont pour vous incontournables, quelle qu’en soit la raison. Une seule condition : ces livres doivent avoir été publiés à partir de l’an 2000. » Voici donc ma liste des dix incontournables parmi les romans parus ces dernières années. J’ai essayé d’équilibrer entre auteur/autrice et français(e) / étranger(e), par contre en ce qui concerne les genres, la fantasy reste largement majoritaire.

Le bâtard de Kosigan – Fabien Cerutti (Mnémos)

Fabien Cerutti nous invite à assister à un tournoi organisé en 1339 à Troyes par la comtesse de Champagne et réunissant la fine fleur de la noblesse française et étrangère de l’époque. On trouve également parmi les participants un certain Pierre Cordwain de Kosigan, bâtard issu d’une prestigieuse lignée bourguignonne et exerçant le dangereux mais lucratif métier de mercenaire. L’auteur est parvenu à donner naissance à un héros charismatique auquel on s’attache rapidement, ainsi qu’à un univers qui mêle astucieusement histoire et fantasy. Tétralogie complète.

Blitz – Connie Willis (Bragelonne)

Connie Willis nous plonge à l’occasion de ce diptyque au cœur de cette période troublée de l’histoire britannique. Elle met en scène trois historiens et historiennes capables de voyager dans le temps et envoyés étudier différents aspects du Blitz : Polly va étudier le comportement des vendeuses des Grands Magasins face aux raids aériens, Michael est chargé d’observer les actes d’héroïsme au moment de la fameuse évacuation de Dunkerque, Mérope s’intéresse au sort des enfants évacués de la capitale. Une reconstitution historique remarquable, des personnages inoubliables et une réflexion passionnante sur les paradoxes temporels.

Gagner la guerre – Jean-Philippe Jaworski (Les Moutons Électriques)

Don Benvenuto Gesufal est un tueur à gage de la pire espèce : menteur, manipulateur, sans honneur… mais redoutablement efficace. Au service du podestat Leonide Ducatore, il va se retrouver mêlé à des intrigues politiques déterminantes pour l’avenir de la République de Ciudalia et de son employeur. Un premier roman bluffant de maîtrise, superbement écrit et bourré de rebondissements.

Vita nostra – Marina et Sergueï Diatchenko (L’Atalante)

Vita nostra

Sacha est une jeune adolescente russe forcée d’intégrer un mystérieux institut peuplé de professeurs plus étranges les uns que les autres et d’élèves qui semblent tous souffrir de malformation ou de désordres mentaux. Marina et Sergueï Diatchenko signent là un roman étrange et déroutant mais aussi remarquable, tant par sa construction que par sa manière de se réapproprier des thématiques éculées en fantasy (l’enfant prodige, l’école de magie…). Trilogie en cours de publication en France (un tome disponible).

Vostok -Laurent Kloetzer (Denoël)

Dans un futur plus ou moins proche, Léo, une jeune chilienne dont le frère dirige l’un des Cartels les plus puissants du coin, se voit entraînée dans une expédition en Antarctique afin de mettre la main sur une arme censée anéantir un gang rival. Un roman splendide et remarquable aussi bien par la qualité de ses personnages que de son intrigue ou encore de son univers. L’Antarctique occupe une place centrale dans le récit qui, grâce à une documentation minutieuse, nous fait découvrir le travail incroyable réalisé sur place par des scientifiques du monde entier, leur rendant pour l’occasion un très bel hommage.

L’ours et le rossignol – Katherine Arden (Denoël)

Vassia est la fille d’un petit seigneur vivant dans un territoire reculé de la Russie médiévale. Sa capacité à voir les créatures légendaires habituellement invisibles aux yeux des mortels vont peu à peu l’éloigner de sa communauté, de plus en plus séduite par le culte chrétien. Elle se découvre alors l’enjeu d’un conflit opposant de puissantes et anciennes divinités. Un joli conte qui nous fait voyager à travers le folklore et l’histoire médiévale russe. Premier tome d’une trilogie parue sous le titre « Trilogie d’une nuit d’hiver » (les trois tomes sont disponibles).

L’enfant de poussière – Patrick Dewdney (Au diable Vauvert)

L'enfant de pousière

Dans un univers médiéval-fantastique, un certain Syffe nous relate les événements qui ont rythmé sa vie entre ses neuf et treize ans. Orphelin livré à lui-même, Syffe est un petit garçon débrouillard qui vit au jour le jour, entouré d’une petite bande d’enfants au parcours similaire au sien. Et puis, une succession d’événements va totalement transformer le quotidien du petit vagabond qui va dès lors passer par une multitude de statuts très variés auxquels il va devoir s’habituer. « L’Enfant de poussière », c’est six cents pages de pur bonheur que vous dévorerez avec frénésie et qui ne vous donneront qu’une envie : en apprendre davantage à la fois sur le personnage et sur l’univers dans lequel il évolue. Premier tome d’une série (deux tomes parus à ce jour).

La Cinquième Saison – Nora K. Jemisin (J’ai lu – Nouveaux millénaires)

Les livres de la Terre fracturée, tome 1 - La cinquième saison

Dans un monde où l’environnement est devenu particulièrement hostile à l’humanité, le roman met en scène le parcours de trois femmes, dont Essun, qui voit sa vie basculer lorsqu’elle rentre chez elle et découvre sa fille enlevée et son fils mort, roué de coups par son père. Nora K. Jemisin signe une trilogie remarquable qui vous laisse à la fois émerveillé et abasourdi. L’univers mis en scène est captivant, mais ce sont surtout les personnages et la construction du roman qui témoignent le mieux du talent de l’autrice. Trilogie complète parue sous le titre « Les livres de la Terre fracturée ».

Manesh – Stéphane Platteau (Les Moutons Électriques)

Perdues dans les lointaines et impénétrables forêts du Nord, deux gabarres menées par une petite compagnie entreprennent de remonter le cours du fleuve à la recherche d’un ancien oracle baptisé « le Roi-diseur ». Mais le Vyanthryr est traître, et on trouve parfois de bien étonnantes surprises dans les profondeurs de ses eaux… Des personnages profonds et attachants, une plume évocatrice et poétique, un univers envoûtant : autant d’ingrédients qui font de ce « Manesh » un ouvrage remarquable. Série en cours parue sous le titre « Les sentiers des astres » (trois tomes parus à ce jour).

Le dieu dans l’ombre – Robin Hobb (ActuSF)

Evelyn a accepté de rester habiter quelques mois chez ses beaux-parents avec son mari. La jeune femme n’est cependant pas du tout à son aise dans ce nouvel environnement. Son seul bonheur réside dans le plaisir coupable qu’elle prend à s’aventurer seule dans les bois alentours et à renouer avec un personnage de son enfance, un faune qu’on croirait tout droit sorti d’un mythe antique et qu’elle a baptisé Pan. Seulement ces deux facettes radicalement différentes de son quotidien ne vont pas tarder à entrer en conflit… Une parenthèse enchantée qui nous livre un beau portrait de femme, d’amante et de mère.

Mais aussi…

Auraient aussi pu figurer dans la liste des auteurs essentiels comme Guy Gavriel Kay (impossible de choisir une œuvre tant toute sa bibliographie est exceptionnelle), Joe Abercrombie, Pierre Pevel, Javier Negrete, G. R. R. Martin ou encore China Mieville. De même pour plusieurs œuvres comme les « Récits du Demi-Loup » de Chloé Chevalier ; « Le déchronologue » de Stéphane Beauverger ; « La horde du contrevent » d’Alain Damasio ; « Les salauds gentilshommes » de Scott Lynch ; « La Passe-miroir » de Christèle Dabos ou « Mes vrais enfants » de Jo Walton.

Merci à Vert pour cette initiative. J’ai déjà pris plein de notes parmi les listes des autres participants et espère vous avoir donné envie de découvrir les titres de cette sélection que vous ne connaîtriez pas déjà. Bel été à tous !

Retour en haut