Titre : Les semences : Un patrimoine vital en voie de disparition
Auteur : Pierre Rabhi et Juliette Duquesne
Éditeur : J’ai lu
Date de publication : 2018 (avril)

Synopsis : 75 % des variétés de semences ont disparu en un siècle. Or elles sont la base même de la vie. Celui qui possède la semence contrôle toute la chaîne alimentaire. Détenir ce marché mondial représente des enjeux financiers colossaux. Comment et pourquoi ce bien si précieux, qui devrait appartenir à tous, a-t-il été privatisé ? Quelles sont les conséquences avérées d’une telle logique ? Quels risques fait-elle courir à la nature, dont l’être humain est lui-même une composante ? Telles sont les questions, vitales pour notre avenir, abordées dans ce carnet.

Bibliocosme Note 4.0

Trois quarts des variétés de semences ont disparu en un siècle, selon l’Organisation des Nations Unies pour l’agriculture et l’alimentation. Principales raisons de ce grave appauvrissement de la biodiversité : la réglementation, l’agriculture intensive et la privatisation du vivant.

Ce carnet d’alerte nous explique la scandaleuse mainmise de grands groupes industriels sur la privatisation des semences, et, par la même, le danger colossal que représente pour l’espèce humaine ce fait avéré. Au nom d’enjeux financiers, ces groupes, avec le silencieux accord de nombreux politiques, ont verrouillé le simple droit de cultiver ses propres semences. Un scandale que le sage et passionnant Pierre Rabhi (aidé ici de la journaliste Juliette Duquesne) dénonce avec force et nombre d’exemples aussi scandaleux qu’édifiants. Un carnet citoyen que nous devons absolument relayer et qui pousse à nous engager pour préserver notre planète, ou en tout cas ce qui peut-être encore sauvé.

Lecture militante et citoyenne indispensable qui nous révèle un monde qui marche sur la tête. On ne pourra pas dire que l’on ne savait pas !