infiltrator

Titre : Infiltrator
Scénario : Ellen Brown Furman d’après le livre de Robert Mazur
Réalisateur : Brad Furman
Acteurs principaux : Bryan Cranston, Diane Kruger, John Leguizamo, Benjamin Pratt, Yul Vazquez, Said Taghmaoui, Joseph Gilgun, Juliet Aubrey, Amy Rian
Date de sortie française : 7 septembre 2016

Synopsis : L’agent fédéral Bob Mazur a pour mission d’infiltrer le cartel de drogue de Pablo Escobar. Son but : faire tomber 85 barons et une banque internationale. Son plan : s’inventer un passé, une identité, une fiancée. Son risque : le moindre faux pas lui serait fatal.

Note 3.5

On change les équipes, Mazur t’es avec Abreu.

Floride, milieu des années 80. Trafic de drogues, blanchiment d’argent, corruption, cartel colombien, autant de fléaux que doit combattre le FBI : « Infiltrator », alias l’agent fédéral Robert Mazur, va devoir une nouvelle fois mettre sa vie en jeu. Pour ce qui doit-être sa dernière mission, il doit infiltrer le cartel de Pablo Escobar et par la même occasion faire tomber des banquiers peu regardants sur les sommes remisées par leur client. Adrénaline et hémoglobine sont aussi de la partie, forcément. Mené sans véritable temps morts, le film de Brad Furman (« La défense Lincoln ») est sacrement bien mené. Il s’interroge aussi sur la difficulté des infiltrés à ne pas tomber en empathie avec leur cible. Le film montre cette ambiguïté d’une manière intéressante. L’intérêt évident vient aussi de la prestation de Bryan Cranston qui est absolument impeccable et entourés d’excellents seconds rôles : Diane Kruger forte et fragile, John Leguizamo ou Benjamin Pratt ambigus à souhait. Autant de bons points pour passer un bon moment.

Infiltrez-vous dans la salle, ça vaut le coup !

À voir 3.5 4.0