Le cycle des princes d'ambre 5

Titre : Les cours du chaos
Cycle : Le cycle des Princes d’Ambre, tome 5
Auteur : Roger Zelazny
Éditeur : Denoël / Folio SF
Date de publication : 1980 / 2015

Synopsis : Le roi Oberon s’est éclipsé pour la seconde fois, laissant sa succession ouverte. Mais le trône n’est plus désormais l’enjeu premier des luttes qui opposent Corwin et ses frères : car Ambre la magique, Ambre et sa Marelle prodigieuse, Ambre, dont notre Terre n’est qu’un reflet, risque de disparaître sous les terribles assauts des forces du Chaos. Pour sauver le royaume, il faudra en dévoiler les ultimes mystères, et comprendre les liens qui l’unissent au Chaos. Une mission que Corwin pourrait payer de sa vie…

Note 4.5

Il s’est passé trop de choses. Je me suis sauvé d’un asile d’aliénés dans un monde d’ombre. J’ai joué des tours et j’ai tué des gens. J’ai fait des calculs et je me suis battu. J’ai retrouvé la mémoire et j’ai tenté de remettre de l’ordre dans ma vie. Je me suis réconcilié avec Père. J’ai lutté pour le royaume. J’ai fait de mon mieux pour maintenir la situation. Et voilà qu’il semble que ç’ait été pour arriver à rien, et il ne me reste même plus le courage de me lamenter.

 

Cinquième volume du « Cycle des Princes d’Ambre », « Les cours du chaos » marque la fin des aventures de Corwin, narrateur depuis le tout premier tome, qui arrive enfin ici au bout de sa quête. Contrairement aux précédents opus dans lesquels Zelazny entraînait volontiers ses lecteurs de fausses pistes en fausses pistes tout en laissant planer le doute sur les motivations de ses personnages, les enjeux et les positions de chacun sont cette fois clairement définis : l’identité du « méchant » de l’histoire ne fait plus aucun doute et on connaît désormais précisément l’ampleur de la menace qui pèse sur la cité d’Ambre ainsi que sur les héritiers du trône. Autre élément important qui place ce cinquième tome légèrement à part des précédents : la quête du héros est avant tout solitaire si bien que, contrairement à ce dont on avait jusqu’à présent l’habitude, il interagit finalement assez peu avec les autres membres de sa nombreuse et complexe famille. Si son parcours est certes parsemé de quantité de confrontations et de rencontres (plus étonnantes les unes que les autres), l’essentiel de l’intrigue concerne ici la succession d’épreuves psychologiques auxquelles se trouve soumis notre narrateur qui va devoir faire appel à toute sa ruse et toute sa force pour parvenir à contrer les redoutables plans de son frère.

Ce cinquième volume se fait ainsi un peu moins rythmé que ses prédécesseurs, même si on prend toujours un immense plaisir à suivre les pérégrinations de cet attachant protagoniste qu’est Corwin. De plus, les choses s’accélèrent nettement dans le dernier tiers du roman où les lecteurs seront ravis d’enfin trouver toutes les réponses à leurs interrogations. Zelazny ne résiste à nouveau pas à l’idée de nous surprendre jusqu’au bout et multiplie les rebondissements, heureux pour quelques uns, tragiques pour beaucoup. Bien malin celui qui aurait pu prévoir que les choses finiraient ainsi pour certains personnages ! Les retrouvailles entre tous les héritiers d’Ambre sont évidemment riches en émotion et nous permettent de véritablement mesurer le chemin parcouru depuis le premier tome. C’est notamment le cas pour Corwin qu’on a progressivement vu évoluer à mesure que son sens du devoir prenait le dessus sur son ambition et sur les vieilles rancœurs l’opposant aux membres de sa fratrie. On retrouve d’ailleurs ces derniers avec plaisir, quand bien même leur rôle se fait ici plus limité que dans les autres opus. Qu’il s’agisse de Bénédict, Fiona, Gérard, Random, Deirdre, ou encore Julian, tous se révèlent finalement attachants, même si leur personnalité recèle toujours une part d’ombre plus ou moins grande qui ne demande qu’à être éclaircie.

 

Un cinquième tome définitivement à part et qui clôt parfaitement le récit des aventures de Corwin. Le « Cycle des Princes d’Ambre » est cependant loin de s’achever avec « Les cours du chaos » puisqu’il comprend également cinq autres volumes qui donne cette fois la parole à un autre narrateur qui n’est autre que le fils du précédent. C’est donc une nouvelle aventure qui commence dans le fascinant univers d’Ambre !

Voir aussi : Tome 1 ; Tome 2 ; Tome 3 ; Tome 4 ; Tome 6 ; Tome 7 ; Tome 8 ; Tome 9 ; Tome 10

Critique réalisée dans le cadre du Challenge ABC Littératures de l’Imaginaire 2016

Challenge ABC littératures de l'imaginaire 2016