Téméraire 7

Titre : Le trésor des Incas
Cycle : Téméraire, tome 7
Auteur : Naomi Novik
Éditeur : Le Pré-aux-clercs / Pocket
Date de publication : 2012 / 2013

Synopsis : Le capitaine Will Laurence et son dragon de combat Téméraire reprennent du service contre les attaques des forces napoléoniennes, mais aussi contre les soldats et les politiciens britanniques qui les suspectent toujours de déloyauté — si ce n’est de pure et simple trahison. Pour Laurence et Téméraire, qui ont été mis à l’écart en Australie, la participation à la guerre semble compromise, juste au moment où l’on aurait le plus besoin d’eux ! En effet, nouvellement alliés au puissant empire africain du Tswana, les Français ont occupé l’Espagne et semé la révolution et la dévastation au Brésil, mettant en péril le dernier espoir des Britanniques de vaincre Napoléon. C’est alors que le gouvernement britannique envoie un émissaire recruter Laurence et Téméraire afin de négocier avec les furieux Tswana. Ils embarquent pour le Brésil, où ils vont être confrontés à une succession de terribles catastrophes. Les dragons et leurs amis sont contraints à un atterrissage inopiné sur le territoire hostile de l’Empire inca, où les attendent de nouveaux dangers…

Note 3.5

Il y avait bien longtemps que Laurence ne s’était plus senti le droit d’exiger l’obéissance de Téméraire et, prenant conscience de cela, il s’aperçut avec consternation que, dans la relation entre un capitaine et un dragon, on pouvait rationnellement considérer que c’était le second qui possédait le premier plutôt que l’inverse. -Oh que oui! approuva Granby quand Laurence lui confia cette réflexion. Ce maudit pays a une mauvaise influence : nous pourrons nous estimez heureux si Téméraire ne revient pas en Angleterre convaincu que les dragons devraient obtenir des hommes et pas uniquement le droit de vote.

 

« Le trésor des incas » marque le premier tome de la troisième et dernière trilogie de Naomi Novik consacrée au personnage de Téméraire. Après un second cycle légèrement en dessous du précédent car faisant davantage figure d’intermède, ce septième volume renoue sans conteste avec les tous premiers épisodes des aventures du capitaine William Laurence et de son dragon. Celles-ci reprennent de plus belle lorsque nos deux héros se retrouvent arrachés à leur exil en Australie pour se voir confier une délicate nouvelle mission. Cette fois c’est en Amérique du sud que nous entraîne l’auteur, et plus spécifiquement au cœur de l’empire inca où l’influence grandissante de Napoléon menace sérieusement les intérêts britanniques dans la région et, au delà, risque de bouleverser le cours de la guerre en Europe. On retrouve donc le schéma classique de la saga Téméraire : une mission et un voyage, suivis de l’exploration d’un nouveau pays et de la découverte d’une nouvelle civilisation. Et là cela fonctionne d’autant mieux cette fois que nos deux héros se retrouvent justement confrontés à une civilisation qu’on n’attendait certainement pas au XIXe dans le contexte des guerres napoléoniennes, à savoir celle des Incas.

2C’est l’occasion pour nous de découvrir un royaume bien loin de sa splendeur d’antan ainsi que de nouvelles espèces de dragons fort intrigantes. De même le changement de paysage des terres australiennes désertiques à une jungle foisonnante de vie et recelant bien des surprises est plus que bienvenu. On retrouve également avec ce septième volume tout ce que l’on avait pu apprécier au début de la saga. La quasi totalité de la première partie du roman se déroule ainsi en mer, à bord de l’Allégiance, et n’est pas sans nous apporter une petite bouffée de nostalgie concernant notre première rencontre avec cet attachant dragon et son capitaine datant d’il y a déjà quelques années. Enfin, on assiste au retour tant attendu d’un bon nombre de personnages que l’on avait un peu perdu de vue depuis quelques tomes (Catherine Harcourt et sa dragonne, Hammond, Ferris…) tandis que le duo Gramby/Iskierka se retrouve pour une fois davantage sur le devant de la scène.

 

Un septième tome très plaisant, donc, et qui annonce un final à la hauteur pour cette très bonne saga débordante d’originalité. Espérons que la suite se montrera aussi satisfaisante et permettra de terminer la série en beauté…

Voir aussi : Tome 1 ; Tome 2 ; Tome 3 ; Tome 4 ; Tome 5 ; Tome 6 ; Tome 8 ; Tome 9