Les mémoires de Zeus

Titre : Les mémoires de Zeus
Auteur : Maurice Druon
Éditeur : Hachette / Bragelonne
Date de publication : 1963 / 2014

Synopsis : Moi, Zeus, roi des dieux, dieu des rois, je vais vous conter mon histoire… À ceux qui pensent que vivre pour un dieu est aisé, je dis : « détrompez-vous. » Aux mortels qui croient que notre vie n’est que volupté et délices, je dis : « apprenez votre erreur. » Ne confondez pas ce que vous vous voudriez être avec ce que nous sommes. Ayant échappé de justesse à l’infanticide, à cause d’une prophétie, j’ai grandi seul, caché sur une île. Peu à peu, je suis devenu homme et guidé par ma grand-mère Gaïa, j’ai concocté un plan afin de renverser mon père, Cronos, maître de l’Olympe. Seul, j’ai appris la vie, l’amour, la mort et la colère. J’ai levé une armée, j’ai réveillé les géants, j’ai libéré mes frères et mes sœurs. J’ai accompli mon destin…Vous qui avez oublié, il est temps que je vous rappelle ce que nous avons vécu, alors que l’homme n’était encore qu’un enfant. Moi, Zeus, j’ai fait un long somme… je suis à présent réveillé.

Note 4.0

Comme la terre de Grèce était désignée pour que s’y formât l’avenir de l’homme, la terre d’Égypte était destinée à garder le souvenir des dieux. Étrangers, conquérants, tyrans et démagogues s’y peuvent succéder, rien vraiment de l’affecte puisqu’elle est miroir de l’éternité.

 

Célèbre pour sa saga « Les rois maudits », Maurice Druon s’est également essayé dans les années 1960 à l’écriture d’un roman consacré à la mythologie grecque. Le temps est venu pour le roi des dieux de rafraichir la mémoire des hommes qui, plus de vingt siècles après la disparition des divinités olympiennes, ont oublié presque tout ce qu’elles avaient pu leur apprendre. Avec ces « Mémoires de Zeus », Maurice Druon nous propose un véritable retour au source des principaux mythes grecs : la naissance du monde et l’union de Gaïa et Ouranos, la mort de Cronos et l’accession de Zeus au pouvoir, la révolte des Titans, le châtiment de Prométhée… Avec un luxe de détails, preuves de son indéniable érudition, l’auteur nous dresse ainsi un portrait complet et parfois surprenant de tous les dieux ou héros majeurs du panthéon grec. On y découvre Zeus accablé par le poids de ses responsabilités, Héra aussi jalouse que ce qui décrit la légende, mais aussi Hermès, de loin le plus ingénieux de tous les dieux, Aphrodite, aveuglée par l’amour qu’elle se porte  elle-même, Hécate, loin d’être la divinité malveillante et terrifiante à laquelle on aurait pu s’attendre… Certaines anecdotes sont célèbres et parleront aussi bien aux néophytes qu’aux passionnés (Dionysos né de la cuisse de Zeus, les travaux d’Hercule, le supplice de Tantale…), mais d’autres possèdent l’attrait de la nouveauté et témoignent de la réflexion poussée de l’auteur sur le sujet. Chacun des éléments qui caractérisent les différentes divinités sont ainsi minutieusement analysés, de leur nom à leur attribut en passant par leur sphère d’intervention, leur caractère…, le tout dans le but de donner au lecteur la vision la plus claire possible de la nature de chacun et de la raison pour laquelle ils revêtent une importance particulière pour les hommes.

IMG_0348 Marsias

Il serait cela dit erroné de ne voir en cet ouvrage qu’un rappel à un lointain passé, totalement éloigné de nos préoccupations actuelles. « Tout est utile à l’homme, et surtout ses souvenirs, lorsqu’il est livré au péril des forces inconnues et de ses propres désordres. Les mythes constituent la mémoire collective de l’humanité. Parmi les questions que l’avenir nous pose, il en est certainement auxquelles le passé a déjà répondu. » A travers la voix de Zeus, Maurice Druon entend ainsi surtout fournir une analyse la plus pertinente possible de nos inquiétudes et de nos modes de vie contemporains, et ce par le prisme de la mythologie. Peur de la mort, éloignement de toute forme de spiritualité, propension à l’autodestruction…, autant de thèmes d’actualité sur lesquels l’auteur nous livre des remarques aussi lucides que passionnantes. Vous l’aurez donc compris, au-delà de celle des dieux, c’est avant tout l’histoire des hommes qui nous est ici narrée. De la Préhistoire aux glorieuses cités grecques antiques, de la découverte du feu au déluge, de la boite de Pandore à la naissance de demi-dieux tels qu’Herackles, Achille ou encore Alexandre le Grand, Druon revient sur tous les événements marquants consacrés à l’humanité dans les mythes grecs. Le seul reproche que l’on pourrait formuler concernant l’ouvrage serait de parfois trop se rapprocher sur la forme d’un article d’encyclopédie et d’ainsi risquer de lasser certains lecteurs qui ne seraient pas à cent pour-cent passionnés de mythologie grecque.

 

Avec ces « Mémoires de Zeus », Maurice Druon apporte la preuve qu’il est aussi doué pour relater les luttes de pouvoir entre les grands familles du Moyen Age que les aventures des divinités antiques. Le regard acéré qu’il pose sur nos sociétés contemporaines aussi bien que la minutie de ses recherches et la pertinence de son analyse permettent de brosser un portrait très net de l’ensemble de la structure mythologique grecque dont on ne peut qu’admirer à la fois la complexité et la cohérence. Incontournable pour tous les amateurs d’histoire ancienne ! (d’autant plus que l’ouvrage vient de bénéficier d’une réédition chez Bragelonne et est donc aujourd’hui disponible au petit prix de 10 euros).

Autres critiques : Gaëlle (Pause Earl Grey) ; Mlle Niall (La Croque-Livres)