Science-Fiction

Une Heure-Lumière, Hors-Série 2022 : Des bêtes fabuleuses

UHL HS 2022

Titre : Des bêtes fabuleuses
Cycle/Série : Une Heure-Lumière, Hors-Série 2022
Auteur : Priya Sharma
Éditeur : Le Bélial’ (Une Heure-Lumière) [site officiel]
Date de publication : 26 mai 2022

Synopsis : Une heure-lumière, c’est la distance que parcourt un photon dans le vide en 3600 secondes, soit plus d’un milliard de kilomètres…
C’est aussi le nom d’une collection de bientôt quarante titres, un espace éditorial inédit, unique, tant par le fond que par la forme, qui s’est bâti un statut de référence dans le paysage hyper-saturé des littératures de genre.
Si Une heure-lumière célèbre les horizons nouveaux, nos hors-séries fêtent Une heure-lumière et ses auteurs emblématiques.
Dont ici Priya Sharma, qui a offert à cette même collection un court roman remarquable, Ormeshadow, lauréat des prix Shirley Jackson et British Fantasy. Une heure-lumière… au cœur des ténèbres !
Hors-série offert pour l’achat de deux titres (papier) de la collection « Une heure-lumière », à compter du 26 mai 2022.

« Pose cette pauvre bête. Pauvre chou. Si on l’attrape, il finira en sac à main. »
Et c’est ainsi que les serpents inspirent le dégoût, alors que c’est l’homme qui est répugnant.

Comme c’est désormais la tradition, les éditions Le Bélial’ éditent un hors-série de leur collection poche Une Heure-Lumière chaque année lors d’une opération promotionnelle. L’opus 2022 poursuit la lignée en mettant en avant un récit de Priya Sharma.

Une collection qui fonctionne

Olivier Girard, directeur éditorial du Bélial’, préface comme à son habitude l’ouvrage. Ici, la présentation est plutôt très rapide et est l’occasion de rappeler qu’une Heure-Lumière est un pari réussi pour sa structure. Pourtant, l’angle de cette préface est intéressant d’un point de vue éditorial : l’intérêt d’une collection de poche et surtout une collection de nouvelles et novellas. En effet, entre autres choses, Une Heure-Lumière vit notamment pour faire découvrir des auteurs encore mal connus malgré leurs mérites. Éditer, acheter et lire une novella engage à beaucoup moins que de se lancer directement dans un roman ou une série, quand bien même seraient-ils multi-primés (la collection a multiplié la publication de récits primés aux prix Hugo ou Locus par exemple). À la fin de l’ouvrage, nous trouvons le traditionnel catalogue de la collection Une Heure-Lumière, mais cette fois, il s’agit uniquement d’un listing basique, technique, car il est précédé d’un étonnant ensemble de « menus » réalisés par Camille « Vanille » Vinau afin de proposer des listes thématiques de lecture au sein de cette collection. L’aspect « collectionnite aiguë » fonctionne à plein, c’est sûr. C’est aussi l’occasion de comparer les romans courts favoris ; personnellement, le menu Dionysos serait composé de : Molly Southbourne (2 opus, bientôt 3), Le Temps fut, Vigilance, Symposium Inc. et Le Serpent (avec ses deux suites qui arrivent).

Des bêtes fabuleuses

Le récit choisi pour être offert dans cet ouvrage est une nouvelle de Priya Sharma, que certains ont pu découvrir avec Ormeshadow dans la même collection. Des bêtes fabuleuses nous fait suivre une jeune femme qui a du mal à socialiser, fascinée qu’elle est par les reptiles ; par paragraphes alternant les époques, nous découvrons qu’elle s’appelle en fait Lola et que son histoire familiale est particulièrement chargée, puisque sa mère Kath, sa tante Ami et sa cousine Tallulah sont proches et tentent de survivre tant bien que mal malgré la pauvreté et l’influence plus que toxique du frère de Kath et Ami. Tout cela ne serait « que » de la tragédie familiale si Lola ne découvrait pas en grandissant qu’elle a en plus hérité d’une qualité singulière qui se déclenche par grand stress.

Encore une novella gratuite de qualité offerte par Une Heure-Lumière, Des bêtes fabuleuses vaut la lecture, avec l’emballage traditionnel de la collection en prime (magnifique couverture d’Aurélien Police, beauté de l’ouvrage dans son ensemble).

Autres critiques :

Kaamelotien de souche et apprenti médiéviste, tentant de naviguer entre bandes dessinées, essais historiques, littératures de l’imaginaire et quelques incursions vers de la littérature plus contemporaine. Membre fondateur du Bibliocosme.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :