Divers "transcatégoriques"

Sélection du prix Imaginaire de la 25e Heure du Livre du Mans 2020

Logo 25e H
Depuis deux ans maintenant, le salon de la 25e Heure du Livre du Mans a décidé de mettre à l’honneur les littératures de l’imaginaire en créant un nouveau prix dédié à la science-fiction, la fantasy et le fantastique. Et comme Dionysos et moi faisons partis du jury, on a évidemment décidé d’en parler.

Ce prix cherche à mettre en valeur des romans issus des littératures de l’imaginaire, publiés entre juin de l’année précédente et mai de l’année en cours, écrits en langue française et pouvant se lire indépendamment.
En 2018, le prix avait été attribué à Patrick Dewdney pour le premier tome du « Cycle de Syffe » (« L’enfant de poussière ») édité par la maison d’édition Au Diable Vauvert ; et en 2019 à Clément Bouhélier pour le premier tome de « Olangar – Bans et barricades » paru chez Critic.

Les cinq finalistes sélectionnés pour l’année 2020 sont :
Nécropolitains, de Rodolphe Casso (Critic)
Le chant des cavalières, de Jeanne Mariem Corrèze (Les Moutons Électriques)
Le phare au corbeau, de Rozenn Illiano (Critic)
Alliances, de Jean-Marc Ligny (L’Atalante)
Yardam, de Aurélie Wellenstein (Scrinéo)

Le lauréat sera annoncé début septembre et le prix remis le week-end du 10-11 octobre lors du salon de la 25e Heure du Livre du Mans 2020 !

Antiquiste passionnée d’art, de cinéma, de voyage et surtout grande lectrice des littératures de l’imaginaire (fantasy essentiellement).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :