Divers "transcatégoriques"

La Tartine du Dimanche matin #3 : L’enfant qui préférait lire plutôt qu’aller mendier

manille_enfant_lecture_hirsute

Avouez que cette fable est plutôt comaque : un petit Manillais (ou Manilène, c’est comme vous le sentez) de 13 ans préférait lire au lieu de mendier de quoi manger.


 

Mark Jayvee Mojon, puisque c’est son nom, osait ainsi visiter la librairie pour lire dans les étalages. Je dis « osais », car il semble que suite à la publication et republication de cette image dans les réseaux sociaux, bon nombre de dons financiers ont été envoyés afin qu’il suive un cursus scolaire normal. Le bougre ! On serait presque tentés de l’envier, ce petit chenapan !

Mais cela pose surtout d’autres questions.
1) Pourquoi les gens de par le monde envoient-ils de tels dons à des milliers de kilomètres alors qu’ils ne sont peut-être pas hyper concernés par la situation scolaire de leur propre pays ? Attaque gratuite, c’est vrai, mais ça m’intrigue quand même, sans qu’on en puisse savoir davantage.
2) Comment se fait-il que la traînée de poudres qui a suivi cette photographie n’a pas eu pour sujet « La faculté à lire des livres doit être une priorité pour tout un chacun » ? Questionnement déjà bien plus enclin à se livrer en profondeur. Et là-dessus quelques sondages récents (à bas les sondages électoraux, mais là c’est différent, même s’il faut toujours raison garder et proportion surveiller) peuvent éclairer notre lanterne obscurcie. Quand on sait qu’à peine trois parents américains sur dix racontent une histoire à leur enfant le soir avant d’aller se coucher et que 82 % des professeurs des écoles britanniques estiment que le système scolaire n’encourage pas suffisamment le plaisir de la lecture, on peut légitimement se dire que de notre côté ça ne doit pas être davantage reluisant.

Pour finir, je rappellerai qu’en cette année 2013, l’illettrisme a été déclaré « Grande Cause nationale ». Déclaration pompeuse certes, mais synonyme, pour moi, d’un grand dénigrement de la lecture dans les esprits de chacun. Nous sommes tous adeptes des écrans en tous genres, mais rien ne vaut un bon petit livre papier pour se reposer les yeux, l’esprit et prendre du bon temps. Rien ne vaut le plaisir de lire et de développer son imagination.

S’il y a donc besoin d’un petit Manillais pour se rendre compte de l’importance de la lecture, et surtout du plaisir de lire, c’est bien dommage mais ce serait déjà un début. Alors des livres ? Prenez et feuilletez-en tous. (Avec moi, maintenant : ) Amen !

 

—————————————————————————
La Tartine, une volée de mots émiettée au dépourvu, un billet à croquer le dimanche matin entre le petit déj’ et l’apéro. Car le monde des livres est toujours plein de surprises.

Kaamelotien de souche et apprenti médiéviste, tentant de naviguer entre bandes dessinées, essais historiques, littératures de l’imaginaire et quelques incursions vers de la littérature plus contemporaine. Membre fondateur du Bibliocosme.

Aucun commentaire

  • belette2911

    J’en apprends tous les jours… Et oui, on passe sur les pieds du SDF du coin et on fait des dons mirobolants pour un tsunami ou autre catastrophe… En Belgique, on n’a plus d’argent pour l’enseignement, pour l’emploi (pour plus rien, en fait !), mais ils sont prêt à débloquer de l’argent pour des réfugiés syriens.

    ATTENTION, je ne dis pas que nous ne devons pas les aider, loin de moi cette idée, mais je me demande où ils trouvent l’argent qui, d’après eux, n’existait pas pour aider les habitants de notre pays… Y aurait-il un syndrome qui nous ferait trouver des fonds pour les autres et pas pour nous mêmes (je parle des gens de notre propre pays) ? Mystère et boule de gomme.

    En ce qui concerne la lecture, j’ai toujours eu envie de lire, on m’a donné les moyens et les supports. Ma soeur, plus jeune, on voulait bien lui donner et moyens et supports, mais elle n’a jamais ressenti l’envie de lire comme moi. Ça ne se « discute » pas, apparemment. Certains voudront lire et d’autres, quoique l’on fasse, n’aimeront jamais ça.

    • Dionysos

      Je suis bien d’accord. Cela m’a juste surpris de voir ces news s’enchaîner sans qu’il y ait quoi que ce soit de dit sur l’incohérence de tout cela. On vante des choses d’un côté et on ne balaye pas devant sa porte de l’autre.

  • Theodora Verbunt

    J’adhère complètement à cette tartine d’une excellente facture !
    L’état, les régions, les municipalités pourraient déjà commencer à promouvoir et instaurer la gratuité des abonnements bibliothèques…c’est loin d’être le cas 🙁
    Au contraire : on augmente les tarifs, on diminue les budgets d’acquisitions pour l’achat d’ouvrages qui deviennent d’année en année plus chers 🙁
    Prix moyen d’un roman adulte grand format : 22€, contre 21€ en 2013
    Prix moyen d’une BD (hors mangas et comics) : 15€
    Prix moyen d’un livre d’images pour les enfants …….. 14,50€ !!!
    …mais il n’y a pas que cela…les bibliothèques sont encore trop considérées comme sièges de Culture pour les privilégiés (j’abrège au maximum, hé !) : adultes comme enfants de certaines souches sociales n’osent pas entrer dans ces « Lieux de Culte ». L’accueil des classes de maternelle, primaire et parfois collège est maintenant monnaie courante dans la plupart des biblios…or, ça ne suffit pas SI les moyens à l’accès aux médias pour TOUS ne suivent pas 🙁

    …mais un grand :-)) pour le petit film qui fait rêver et sourire…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :