Hubert Reeves nous expliqe 1 Biodiversité

Titre : La biodiversité
Cycle/Série : Hubert Reeves nous explique, tome 1
Auteurs : Nelly Boutinot et Hubert Reeves
Éditeur : Le Lombard [site officiel]
Date de publication : 13 octobre 2017

Synopsis : Sans les étoiles, nous ne serions pas là. En mourant, elles libèrent les atomes qui sont nécessaires à la construction de tout être vivant. Le résultat, ce sont des plantes, des animaux… toute une biodiversité très précieuse à notre survie à tous. Nous sommes tous différents, comme les animaux et les insectes qui peuplent la terre et les océans, et nous avons tous besoin les uns des autres pour vivre dans un milieu naturel commun.

Bibliocosme Note 3.0

Sans les étoiles, nous ne serions pas là. En mourant, elles libèrent les atomes qui sont nécessaires à la construction de tout être vivant.

La bande dessinée a un pouvoir d’information, d’éveil sur certains sujets et de transmission important et certains volumes utilisent ce pouvoir à plein quand le sujet énoncé renvoie vers une cause à défendre. Alors que les États discutent, négocient et parlementent sans cesse à propos du changement climatique, de la transition écologique et du respect de la biodiversité, il est toujours bon de tomber sur un album qui prend le sujet à bras-le-corps.

« Hubert Reeves nous explique » est le fruit de la rencontre entre l’astrophysicien et la bédéaste Nelly Boutinot et les éditions Le Lombard publient cette nouvelle série-concept. L’idée est qu’à chaque tome, l’expertise du célèbre astrophysicien viennent éclairer un sujet qui mérite qu’on s’y intéresse, même du point de vue du simple citoyen.

Dans ce premier tome, au détour d’une sortie pédagogique de deux enseignants avec quelques élèves, Hubert Reeves les accompagne pour parler de l’eau, de l’énergie, de la faune, de la flore. Du départ en mini-bus à la promenade dans les champs, l’occasion est belle pour détailler ce qui constitue l’écosystème qui a permis notre vie et notre survie jusque-là en tant qu’humanité. Quelle importance ont des espèces qui semblent au premier abord minimes ? D’où vient notre carburant ? Qu’entend-on par « énergies fossiles » et « énergies renouvelables » ? Autant de questions et bien d’autres sont abordées ici sous l’angle de la découverte, naïve mais consciente.

Les dessins de cette bande dessinée ne sont pas toujours très réussis, mais l’important ne réside sûrement pas là. L’intérêt est plutôt davantage dans le propos que dans le rendu graphique. Continuellement, Hubert Reeves tente de faire passer que la biodiversité n’est pas qu’une question d’humanité : il ne faut pas tout voir par le prisme humain, par l’activité humaine sur son monde. En effet, si nous nous en tenons à ce principe, la biodiversité ne vaudrait que si elle nous est utile, or justement l’intérêt humain doit désormais passer après, moins égoïstement, si on veut préserver ce qui peut encore l’être.

Reçu au détour d’une Masse Critique Babelio par les éditions Le Lombard, ce premier tome est une bande dessinée honnête à destination du jeune public pour les conscientiser au plus vite, car il y aura énormément besoin de personnes prêtes à changer de mode de vie pour la bonne cause.

Voir aussi : Tome 2

Autres critiques :