Zapping Ciné – Avril 2016

5 mai 2016 0 Par Dionysos

Silence on zappe !

Sept films au compteur de ce mois d’avril 2016, pour ma part j’ai donc repris mes petites habitudes ciné ! Du bon, de l’engagé en tête ; les « sans scénario » ferment la marche…


=======================================================================================

1. Merci patron !

Satyre sociale réussie de François Ruffin : parti avec bien peu de financement, ce film s’oriente vite vers le documentaire d’action avec pour personnages principaux de simples citoyens en colère comme vous et moi, ne demandant que la dignité qu’ils méritent. Une réussite !

2. Fritz Bauer : un héros allemand

Évocation historique du fameux procureur allemand poursuivant les officiers nazis dans les années 1950 ; s’opposant à la volonté allemande de réunir la nouvelle République et d’oublier le passé, Fritz Bauer, parfaitement campé par Burghart Laussner, doit jouer avec le feu quand se dévoilent les anciens nazis encore en poste dans l’administration allemande. Marquant.

3. Médecin de campagne

Belle transcription d’un des mondes ruraux peuplant la France, Médecin de campagne se la joue simple et c’est réussi, avec des acteurs très justes, François Cluzet en tête ! Touchant.

4. Captain America : Civil War

Poursuite de l’Univers Cinématographique Marvel, ce film marque intelligemment la fin de la bonne trilogie Captain America, mais manque le coup pour justifier son titre ronflant et rassembleur, « Civil War ». Les effets spéciaux sont efficaces et l’action menée par les frères Russo tient la route, mais le scénario est clairement mal tourné, voulant relier naïvement tous les enjeux, via un ennemi bien peu crédible (pourquoi gâcher la venue de Daniel Brühl ?).

5. Les malheurs de Sophie

Étonnante adaptation des œuvres de la Comtesse de Ségur, ces Malheurs présentent un petit monde pas particulièrement palpable, mais des relations forcément mises en avant. Muriel Robin en marâtre est très intéressante, l’épisode du voyage en Amérique est zappé en deux minutes et la jeune Sophie n’est malheureusement montré que sous les jours d’une fillette impardonnable et jamais touchante : un film ambivalent donc.

6. Batman v Superman : Dawn of Justice

Blockbuster plus qu’attendu, lançant l’Univers Cinématographique de DC Comics, ce film est clairement une réalisation de Zack Snyder : ce monsieur ne devrait pourtant être que directeur artistique, car les retouches de scénario, la caractérisation de personnages aussi calibrés et les incohérences constantes rendent le tout imbuvable. Rien que le titre fait mal : ce Batman n’en est pas un, malgré Ben Affleck ; ce Superman n’en est pas un ; l’affrontement prévu entre eux est tourné en ridicule ; et l’aube de la Justice est introduit à la truelle au lieu d’être le bel hommage, subtil et astucieux, comme attendu.

7. Les Visiteurs 3 : La Révolution

Zéro pointé pour cette suite dispensable : bien sûr, voir ces « Visiteurs » du temps tombés en pleine Révolution à la fin du 2 était sympathique, mais faire un film sur un tel vide scénaristique, un tel manque de dialogues un minimum écrits et un telle absence d’intelligence. Un film estampillé TF1 !

Retour en haut