Black sails

Titre : Black Sails
Réalisateurs : Jonathan E. Steinberg et Robert Levine
Acteurs : Toby Stephens, Luke Arnold, Hannah New, Jessica Parker Kennedy, Zach McGowan, Toby Schmitz, Clara Paget,
Diffusion : Starz (2014 – 2015)

Synopsis : La série relate les péripéties du Capitaine Flint et sa bande durant l’âge d’or de la piraterie, vingt ans avant les événements du roman L’Île au trésor de Robert Louis Stevenson.

Note 4.0

 

Si vous aimez l’aventure et les histoires de pirates, alors pas de doute, « Black Sails » est fait pour vous !Diffusée sur Starz depuis février 2014, la série créée par Jonathan E. Steinberg et Robert Levine aura été l’une des très bonnes surprises de l’année et compte d’ores et déjà deux saisons de respectivement huit et dix épisodes. Elle met en scène de célèbres aventuriers (fictifs et historiques) à l’heure de l’âge d’or de la piraterie dans la région des Bahamas, et plus précisément sur l’île de Nassau, repère privilégié des navires battant pavillons noirs. La situation sur place est cela dit de plus en plus tendue, non seulement à cause des frictions entre les différents capitaines séjournant sur l’île mais aussi et surtout parce que les autorités anglaises menacent de reprendre la main dans cette région du globe. Parallèlement à l’évolution de la situation sur l’île, on suit aussi et surtout les préparatifs du capitaine Flint, bien décidé à prendre en chasse et à s’emparer du galion espagnol l’Urca de Lima, une proie facile et ô combien lucrative. Le cadre de la série nous amène évidemment à croiser certains personnages historiques bien connus de l’époque tels Jack Rackham (Toby Schmitz), Anne Bonny (Clara Paget) ou encore Charles Vane (Zach McGowan). Et comme il se trouve que l’action se déroule aussi vingt ans avant les événements de « L’île au trésor », on trouve bien évidemment également quelques uns des personnages phares du roman de Robert Louis Stevenson, qu’il s’agisse de Billy Bones, John Silver (Luke Arnold) ou bien sur du capitaine Flint (Toby Stephens).

Black sails 1

Comme dans toute bonne série, le premier atout de « Black Sails » tient évidemment à son casting, pas nécessairement très connu mais néanmoins de qualité. Les personnages sont eux aussi écrits de façon convaincante, à commencer par les quelques femmes qui tentent de se faire une place dans cet univers rude et violent dominé par les hommes. Qu’il s’agisse d’Eleanor Guthrie (Hannah New), la « patronne » de l’endroit parvenant tant bien que mal à maintenir son autorité à la tête de l’île, de Max (Jessica Parker Kennedy), la belle et rusée prostituée, ou encore de la redoutable et redoutée pirate Anne Bonny (Clara Paget) : il y en a pour tous les goûts ! Les personnages masculins ne sont fort heureusement pas en reste, à commencer par le capitaine Flint qui, s’il n’attire pas nécessairement la sympathie, n’en reste pas moins très charismatique. L’intrigue est pour sa part assez simple mais pleine de rebondissements (attendez-vous à être plus d’une fois surpris) et alterne entre passages en mer et sur Nassau. Une île plein de vie dont on découvre le fonctionnement à mesure que les personnages arpentent ses lieux les plus emblématiques (bordels, tavernes, entrepôts, fort…). Les scènes purement maritimes sont elles aussi très satisfaisantes, non seulement parce que les combats, bien que souvent brefs, sont réussis mais aussi et surtout parce qu’elles donnent une idée des conditions de vie des marins de l’époque et du fonctionnement des équipages de piraterie. A noter qu’il est également appréciable de pouvoir compter sur quelques personnages secondaires récurrents bien campés qui permettent de donner plus de profondeur à la série.

Black Sails 2

Une bonne série de piraterie portée par un bon casting et qui plonge dès les premières scènes le spectateur dans l’ambiance (le superbe générique y est d’ailleurs pour beaucoup, que ce soit grâce au thème entraînant de Bear McCreary qu’au visuel). La troisième saison est prévue pour l’hiver 2016 et verra l’apparition d’une autre figure emblématique de la piraterie, Barbe noire, qui ne sera interprété par nul autre que Ray Stevenson. C’est vous dire si on a hâte !