Les nouveaux héros

Titre : Les nouveaux héros
Réalisateurs : Don Hall et Chris Williams
Date de sortie française : 2015 (février)

Synopsis : Un petit génie de la robotique nommé Hiro Hamada découvre qu’un complot criminel menace de détruire la ville de San Fransokyo. Avec l’aide de son plus proche ami, Baymax le robot infirmier, et de ses compagnons qu’il va transformer en une bande de superhéros high-tech, Hiro va tout faire pour sauver la ville.

Note 4.0

Arrête de pleurnicher et soit une femme !

 

En ce début d’année 2015, les studios Disney ont décidé de miser sur les super-héros. Encore, pourrait-on dire, sauf que le résultat est vraiment réussi, et pas seulement pour les plus petits. Aucun doute, ces « Nouveaux héros » séduiront les jeunes bambins qui ne manqueront pas de s’amuser des cascades et de la naïveté touchante des réactions et dialogues du robot Baymax. Mais les adultes apprécieront sûrement eux aussi l’humour second degré qui se cache derrière la plupart des répliques. Le film met en scène un adolescent surdoué, Hiro Hamada, passionné de robotique et désirant plus que tout obtenir un ticket d’entrée à l’université de sciences dans laquelle étudie son frère. Sa toute dernière invention, censée lui ouvrir les portes de cette « fac d’intellos », va cependant susciter le désir d’une personne mal intentionnée qui va totalement bouleverser la vie du jeune garçon. Fort heureusement, Baymax, le robot « assistant de santé » créé par le frère du héros, va prendre sous son aile le petit Hiro et l’aider à traverser cette passe difficile.

Le plus gros point fort du film tient à l’attachement que l’on éprouve très vite pour tous les personnages, à commencer évidemment par Baymax, robot en forme de bonhomme Michelin, rondouillard, plutôt lent et un peu maladroit. Son unique objectif ? Veiller au bien-être de son patient du moment en lui administrant le remède approprié, qu’il s’agisse de médicaments, de câlins ou de toute autre action compatible avec sa nature de soignant. Les amis du jeune Hiro qui vont l’aider dans sa quête de justice sont également très réussis, du maniaque de l’ordre et du rangement partant dans les aigus en situation de danger à la chimiste enthousiasme et optimiste en toutes circonstances, en passant par la mascotte pleine d’humour et de nonchalance de l’université, ou encore l’accro de la vitesse et des sensations fortes. Cinq super-héros à la pointe de la technologie dont on suit les aventures avec plaisir et dont les costumes et « pouvoirs » changent un peu de l’ordinaire. Il faut dire aussi que vouloir transformer en machine de guerre un robot câlin ressemblant davantage à un nounours géant qu’autre chose, ça promet quelques surprises…

BIG HERO 6

Un film d’animation drôle et touchant qui offre un excellent divertissement pour les petits comme les plus grands.

Autres critiques : Escroc-Griffe (Les Pirates de l’Escroc-Griffe) et Kimysmile (By Kimysmile), Les Toiles Héroïques et Lorhkan (Lorhkan et les mauvais genres)