• Noon du Soleil noir

    Noon du Soleil noir

    Noon du Soleil noir

    Titre : Noon du Soleil noir
    Auteur : L. L. Kloetzer
    Éditeur : Le Bélial’ (site officiel)
    Date de publication : 9 juin 2022

    Synopsis : Cela se passe dans la plus grande ville du monde connu. La Cité de la toge noire, la Ville aux mille fumées, donnez-lui le nom que vous voulez, vous y êtes déjà allé, vous y retournerez. Surplombée par le palais du Suzerain et les temples de l’allée des dieux, port maritime autant que fluvial, elle grouille de marchands, de prêtres, de voleurs. On y respire les parfums de pays lointains et la puanteur de la misère. C’est là qu’est né, c’est là que survit Yors, ancien mercenaire devenu un peu philosophe par la force de l’âge et des choses. Mais la sagesse ne nourrit pas son homme et Yors n’a plus un sou en poche quand commence notre histoire. C’est par hasard qu’il va se mettre au service d’un jeune homme, un étranger venu faire des affaires en ville. Pas n’importe quelles affaires : de la sorcellerie. Nul ne l’ignore, les sorciers sont des crapules malhonnêtes, des vendeurs de malédictions, des préparateurs de potions aux doigts sales… Courtois, un brin naïf, certain d’être le meilleur dans sa partie. Il s’appelle Noon, et son emblème est un soleil noir…

    « Qu’est-ce que vous avez fait ? Tout est en train de nous tomber dessus !
    — Je suis magicien ! Pas architecte ! »

    Le duo L. L. Kloetzer est de retour ! Après CLEER en fantastique, puis Anamnèse de lady Star en SF (tous deux chez Denoël), le tandem d’écriture composé de Laure et Laurent Kloetzer revient avec un roman de fantasy chez Le Bélial’ au printemps 2022.

  • Le Chant mortel du soleil

    Le Chant mortel du soleil

    Le Chant mortel du soleil

    Titre : Le Chant mortel du soleil
    Auteur : Franck Ferric
    Éditeur : Albin Michel (Imaginaire) [site officiel]
    Date de publication : 27 mars 2019

    Synopsis : Il s’appelle Araatan, il est le Grand Qsar. On le surnomme la Montagne car il est haut comme deux hommes, large comme un auroch. Le destin de ce géant est de mener son peuple de cavaliers sur la route de la Toute Fin : achever l’extermination totale des dieux. Une seule divinité a survécu à leur déicide : celle de la cité d’Ishroun. Pour abattre les murailles d’Ishroun et éteindre le culte de la Première Flamme, Araatan se donne un an.
    Elle s’appelle Kosum. Née esclave, elle était la meilleure dresseuse de chevaux des plaines. Pour avoir tenté de castrer le fils de son maître, elles a été enchaînée nue à une tour pleine de morts. Alors qu’elle attend résignée le baiser mortel du gel, quatre cavaliers la délivrent. Ces hommes durs retournent auprès du Grand Qsar. Kosum, qui croyait mettre un pied dans la guerre, va entamer un tout autre voyage.

    Même si elle ignorait les traditions de ses aïeux, elle percevait un peu du sens de cette cérémonie. L’accélération des chevaux sous l’infinie quiétude de la nuit. L’élévation des flammes au-dessus de l’immensité de la steppe. Le cri des vivants lancé contre le silence du monde. Les mal-croyants accordaient à un de leurs chefs les funérailles de son rang, et lui permettaient de propulser sa chevauchée vers les cieux immortels de ses ancêtres.

    Après plusieurs publications anglo-saxonnes, Albin Michel Imaginaire nous propose un premier auteur français dans son catalogue avec Le Chant mortel du soleil, de Franck Ferric (déjà publié par Gilles Dumay avec Trois oboles pour Charon chez Denoël – Lunes d’Encre).

  • Des sorciers et des hommes

    Des sorciers et des hommes

    Des sorciers et des hommes

    Titre : Des sorciers et des hommes
    Auteur : Thomas Geha
    Éditeur : Critic (Fantasy) [site officiel]
    Date de publication : 24 mai 2018

    Synopsis : Sur la grande île de Colme, quand on sait mettre toute morale de côté, la vie offre de nombreuses opportunités. Boire, voler, rudoyer ou tuer, tel est le quotidien de Hent Guer, un guerrier redoutable, et de Pic Caram, un sorcier aux rubans. Tous deux écument routes et cités à la recherche de proies faciles.
    Toutefois, leurs plans se trouvent contrariés lorsqu’un matin de gueule de bois, Hent constate, impuissant, la disparition de Pic. Sur la grande île de Colme comme ailleurs, les talents d’un sorcier aux rubans attirent bien des convoitises ! Pour le mercenaire, pas question d’abandonner son partenaire de crime : spolier son prochain est beaucoup plus drôle avec l’aide d’un sorcier à la morale légère.
    Voici donc le récit des aventures de Hent Guer et Pic Caram, et les mésaventures de ceux qui ont la malchance de croiser leur route !

    Nombreuses sont les histoires que l’on raconte sur la mer d’Os. Aucune ne doit être crue. Toutes peuvent être vraies.

    Après une certaine période où il avait interrompu son travail d’écriture, Thomas Geha relance la machine avec Des sorciers et des hommes, roman remarquable à différents égards.

%d blogueurs aiment cette page :