Quatrième long-métrage de l’Univers Cinématographique de DC Comics (UCDC ou DCCU en anglais), Wonder Woman s’annonce épique à souhait et a d’ores et déjà le mérite de mettre (enfin) en avant un personnage héroïque féminin. Patty Jenkins, recalé pour Thor : Le monde des ténèbres officie à la réalisation de ce film prévu pour ce mercredi 7 juin en France.

Synopsis : Avant Wonder Woman, il y avait Diana, princesse des Amazones, formée pour être une guerrière invincible. Élevée sur une île paradisiaque reculée, Diana quitte son foyer quand un pilote américain se crashe sur leurs rivages et parle d’un conflit massif qui fait rage dans le monde extérieur, convaincue qu’elle peut stopper la menace. Combattant aux côtés de cet homme dans une guerre qui doit mettre fin à toutes les guerres, Diana va découvrir l’étendue de ses pouvoirs… et son vrai destin.

Difficile de tirer beaucoup de conclusion à partir des dernières bandes-annonces. En effet, Warner Studios s’acharne à suivre le même processus pour ses bandes-annonces pour les films issus de DC Comics : tout balancer, surtout côté action et en l’associant à de la musique très rock. C’est sympathique, mais est-ce toujours utile ? Dans le cas de Wonder Woman, pas tellement : je ne dis pas pour autant que son thème réalisé par Hans Zimmer était parfait, mais j’espère par contre que Rupert Gregson-Williams a pu faire quelque chose d’épique pour ce film. Dans tous les cas, ce sera l’occasion de voir Gal Gadot dans un rôle très bad-ass, semble-t-il, où le premier second rôle joué par Chris Pine va apporter la caution « humour », ce qui n’est pas très encourageant. Attendons davantage des seconds rôles comme Connie Nielsen en sage monarque ou Saïd Taghmaoui encore un soutien filou. Pour autant, qu’en est-il de la puissance mythologique de Wonder Woman bien souvent plus intéressante que le reste (il suffit de lire les plus récents volumes VF pour s’en rendre compte) ? Il est à craindre que cet aspect sera remisé très vite en arrière-plan une fois Steve Trevor arrivé dans l’histoire…