Top ciné 2016

23 décembre 2016 0 Par Carre

Du livre à l'écran (cinéma)

L’heure des bilans, des classements, des coups de cœur, le gratin de cette cuvée 2016 (forcément subjective) ! Une liste qui, j’espère, vous donnera l’envie de découvrir ces films et d’échanger avec vous. Vive le cinéma !

1

Moi, Daniel Blake

moi-daniel-blake

Parce que Ken Loach est un formidable cinéaste, toujours aussi engagé malgré ses quatre-vingt printemps. Respect.

2

Manchester by the Sea

manchester-by-the-sea

Pour le scénario, la mise en scène, l’émotion suscitée. Casey Affleck et Lucas Hedges inoubliables.

3

Nocturama

Nocturama

Pour le parti pris de mise en scène que Bonello tient parfaitement du début à la fin. »Nocturama » fait penser à « Elephant » de Van Sant et c’est remarquable.

4

Steve Jobs

steve-jobs

Le grand retour de Danny Boyle, avec un Michael Fassbender incroyable.

5

Frantz

frantz

Ozon à la caméra, Pierre Niney et Paula Beer devant, le tout en noir et blanc : mélo touchant.

6

Julieta

julieta

Almodovar et ses sublimes portraits de femmes : toutes deux formidables dans ce grand film.

7

Sully

sully

Eastwood rend passionnant une histoire dont on connaît tout. Tom Hanks à son meilleur. Embarquez !

8

L’économie du couple

leconomie-du-couple

Bérénice Bejo et Cédric Khan s’entredéchirent. Joachim Lafosse filme avec pudeur et sensibilité cette séparation déchirante.

9

La fille inconnue

la-fille-inconnue

Les frères Dardenne boudés à Cannes méritent pourtant largement d’être dans ce classement. Adèle Haenel impeccable.

10

Spotlight

spotlight

Enquête journalistique passionnante comme savent le faire les Américains, avec Ruffalo, Mc Adams et Keaton.

Comme la vie est souvent injuste, voici quelques films supplémentaires qui méritent de titiller vos mirettes : Café Society (Allen impeccable une fois encore) ; Captain Fantastic avec le grand Viggo Mortensen ; Mercenaire (une belle découverte et un acteur impressionnant) ; Toril (Vincent Rottiers une nouvelle fois parfait). Mais aussi Vendeur (Gilbert Melki dans son meilleur rôle) ; Cigarettes et chocolat chaud (parce que Gustave Kervern et les deux jeunes actrices sont magnifiques) ; Une vie de Stéphane Brizé (pour Judith Chemla, formidable). Et pour les enfants (mais aussi les grands), Ma vie de Courgette s’impose évidemment.

Bonnes fêtes de fin d’année.

Retour en haut