Tarzan 2014

Retrouvons le 19 février 2014 une véritable icône de l’adaptation littéraire au cinéma en la personne de Tarzan ! Ce long-métrage d’animation allemand est l’occasion de découvrir une fois de plus l’univers créé par Edgar Rice Burroughs au début du XXe siècle.

Synopsis : Tarzan et Jane Porter doivent faire face à l’armée envoyée par le PDG de Greystoke Energies, l’homme qui s’est emparé de l’entreprise des parents de Tarzan, morts dans le crash d’avion qui a laissé ce dernier seul dans la jungle.


La 3D bat son plein et le réalisateur allemand Reinhard Kloose nous en propose une utilisation sûrement justifiée pour son Tarzan numérique. Si l’histoire reste celle déjà connue, entre famille gorille d’adoption et condition d’homme, il est toujours intéressant de voir ces classiques par le biais de d’autres studios que ceux américains. Au niveau des acteurs donnant leur voix et leurs gestuelles, nous retrouvons Kellan Lutz (saga Twilight, Hercule), Spencer Locke, Anton Zetterholm et Jaime Ray Newman. Nul doute que l’expérience de Reinhard Kloose auprès des gorilles du Rwanda, de l’Ouganda et du Congo lui aura été utile pour diriger cette plongée en pleine jungle. Du point du vue du scénario, j’ai plus de doute car la bande-annonce passe rapidement sous silence la météorite qui soutient l’histoire et l’écologie qui sert d’enjeu principal sous-jacent.

Un Tarzan musculeux et écolo, pourquoi pas, mais réussira-t-il à supplanter la version Disney dans les mémoires des dessins animés ? Pas sûr.