Jeunesse - Young Adult

Encore une adaptation ciné de BD pour 2014 !

Après les « fameux » (ou pas) Boule et Bill, Les Schtroumpfs et autres Profs, une énième bande dessinée franco-belge grand public va être adaptée sur le grand écran.


 

C’est la bande dessinée Benoît Brisefer, scénarisée par Peyo, qui va faire l’objet de cette adaptation et, même si la date de sortie est prévue pour 2014 (22 octobre exactement), le tournage a débuté cet été et a donné lieu à une première affiche de faible calibre.

Benoît Brisefer : Les Taxis rouges mettra en lumière un énième « enfant-star », Léopold Huet dans le rôle du personnage principal éponyme, qui sera entouré par la « crème » des acteurs français misant sur de mauvais projets : Gérard Jugnot en tant que Jules Dussiflard et Jean Reno en tant que Poilonez. Avouez que ça laisse songeur… Adeptes de l’humour franchouillard débordant de mièvrerie, soyez prêts !

Kaamelotien de souche et apprenti médiéviste, tentant de naviguer entre bandes dessinées, essais historiques, littératures de l’imaginaire et quelques incursions vers de la littérature plus contemporaine. Membre fondateur du Bibliocosme.

Aucun commentaire

  • belette2911

    Nan, faut arrêter le massacre ! Les bédés s’adaptent mal au ciné, hormis les comics (mais tu n’es peut-être pas de mon avis), les acteurs sont mal choisis, pas ressemblants et ça foire toujours (le seul que j’ai aimé, c’était Astérix chez Cléopâtre).

    • Dionysos

      Le problème vient toujours de la volonté derrière l’adaptation : faut-il bien adapter pour faire du fric ensuite ou faut-il d’abord ne penser qu’à l’argent que ça rapportera ? Nos adaptations actuelles de BD franco-belges sont clairement dans la 2e direction.

      • belette2911

        Le fric et le sex* font tourner le monde, là, on parle de flouze et de biftons… l’argent d’abord parce que « un tien vaut mieux que deux tu l’auras pas ! » (je sais, la version originale est « que deux tu l’auras » mais à Bxl, on reprend l’expression de la pièce « le mariage de mademoiselle Beulemans »).

        Dommage pour les bédés, si on les aime, on fuit le ciné. Je me souviens de Largo Winch qui ne ressemblait à rien et encore moins à Largo, je ne penserai pas à Michel Vaillant qui…. Non, j’arrête le massacre !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :