anna-politkovskaia-journaliste-dissidente

Titre : Anna Politkovskaia – Journaliste dissidente
Auteur : Francesco Matteuzzi et Elisabetta Benfatto traduction De Marie Giudicelli
Éditeur : Editions Steinkis
Date de publication : 2016 (août)

Synopsis : Dénonçant la corruption et les violations des libertés publiques, Anna Politkovskaïa s’attire les foudres du régime. Ses révélations sur le conflit en Tchétchénie lui seront fatales. Le 7 octobre 2006, elle est assassinée dans l’ascenseur de son immeuble à Moscou. L’onde de choc de sa disparition est mondiale. Journaliste courageuse et femme déterminée, elle fut et reste la voix de la Russie qui résiste.

Note 3.0

La vraie justice est celle dont les lois sont les mêmes pour tous. Chez nous, elle n’existe pas.

Bonne idée de mettre en lumière le tragique destin de la journaliste Anna Politkovskaia, lâchement assassinée dans l’ascenseur de son immeuble. Femme de caractère et féministe couvrant notamment le conflit Tchétchène, elle était l’une des voix libres d’un pays dans lequel les vieux démons de l’ex URSS sont plus que jamais de retour. Son assassinat confirma que la liberté d’expression est un combat de chaque instant. L’album montre quel courage il faut pour ne pas céder aux pressions, aux menaces, aux découragements. Les dessins, assez banals, servent malgré tout parfaitement le texte. Bien qu’assez courte, cette bande dessinée rend un bel hommage à ces journalistes qui, souvent au péril de leur vie, se battent corps et âme pour montrer et transmettre l’information.

A découvrir, pour en savoir un peu plus sur cette femme courageuse et incorruptible. Merci aux Éditions Steinkis pour l’envoi de cet ouvrage.

Autres critiques : Aelinel (La bibliothèque d’Aelinel)