9782021081749

Titre : Le monde à l’endroit
Auteur : Ron Rash
Éditeur : Le Seuil (Points pour la version poche)
Date de publication : 23 aout 2012

Synopsis : Travis Shelton, 17 ans, découvre un champ de cannabis en allant pêcher la truite au pied de Divide Mountain, dans les Appalaches. C’est un jeu d’enfant d’embarquer quelques plants sur son pick-up. Trois récoltes scélérates plus tard, Travis est surpris par le propriétaire, Toomey, qui lui sectionne le tendon d’Achille, histoire de lui donner une leçon. Mais ce ne sera pas la seule de cet été-là : en conflit ouvert avec son père, cultivateur de tabac intransigeant, Travis trouve refuge dans le mobile home de Leonard, un prof déchu devenu dealer. L’occasion pour lui de découvrir les lourds secrets qui pèsent sur la communauté de Shelton Laurel depuis un massacre perpétré pendant la guerre de Sécession. Confronté aux ombres troubles du passé, Travis devra également affronter les épreuves du présent.

Note 4.0

Chaque fois que dans sa vie, il avait merdé, personne ne s’était proposé pour partager les reproches, mais maintenant qu’il avait fait quelque chose de bien, on se bousculait au portillon pour s’en attribuer le mérite.

Travis ne supporte plus les reproches incessants d’un père autoritaire. La rencontre avec Léonard, un ex prof devenu dealer, va changer le cours de sa vie. Voilà du bien bel ouvrage. Ron Rash signe un livre pessimiste, chaque personnage excepté Travis semble avoir dévié de leur trajectoire initiale. Alors que leur vie aurait pu être acceptable, le constat est sans appel : ils payent chers un moment de faiblesse ou de malchance. Travis et Léonard sont, par leur trajectoire, bigrement attachants. On est même frustré de ne pas faire un bout de chemin plus long avec eux, tant leur portrait est touchant et complexe. Une nouvelle fois, Rash s’appuie sur la nature pour donner plus de corps à son récit. Elle m’a semblé à la fois belle mais aussi par moment terriblement inquiétante.

Un roman plus noir que polar qui confirme le talent d’un sacré conteur.