Frey 2

Titre : Frey
Cycle : Frey, tome 2
Auteur : Chris Wooding
Éditeur : Bragelonne
Date de publication : 2011

Synopsis : Pour Darian Frey, la chance a tourné. Son équipage et lui en sont réduits à tenter les coups les plus minables pour maintenir leur aéronef à flot. Aussi, quand on lui parle d’une épave débordant des trésors d’une civilisation perdue, Frey est tout ouïe. Bien sûr, le vaisseau en question s’est écrasé au coeur d’une île lointaine et impénétrable, peuplée de bêtes gigantesques et de tribus sauvages. Et il n’est pas le seul à vouloir mettre la main sur la cargaison. Certains sont prêts à tuer. Frey aura besoin de tous les talents de menteur, de tricheur et de voleur qui ont fait sa renommée. Une mission dangereuse, voire suicidaire. Heureusement, le bon sens ne l’a jamais arrêté…

Note 3.0

La simple idée d’une soirée mondaine le mettait mal à l’aise. Pourquoi pas plutôt une bonne vieille fusillade ? Là, au moins si quelqu’un se montrait plus malin que vous, vous pouviez simplement lui coller une balle dans la tête.

 

Après un premier tome fort alléchant, mêlant savamment fantasy et steampunk, c’est avec plaisir que l’on retrouve ici les membres de l’équipage du dirigeable la « Ketty Jay », en route pour de nouvelles aventures. Car malgré leur coup d’éclat lors de l’attaque du repère pirate de Chutes Libres, les choses sont loin de s’être améliorées pour Frey, Jez, Crake et les autres qui doivent à présent faire face à de nouveaux dangers, encore plus redoutables que ceux déjà affrontés. Sans grande surprise, on retrouve ici la plupart des ingrédients qui avaient fait le succès du volume précédent : des personnages attachants, des dialogues dynamiques et souvent plein d’humour, un peu de mystère, beaucoup d’action, un soupçon de romance…, bref de quoi concocter un ouvrage savoureux. Les éléments de l’univers steampunk élaboré par Chris Wooding participent également à renforcer l’intérêt du lecteur (au programme : impénétrable jungle hantée de tribus inconnues, route aérienne où s’accumulent les tempêtes…), même si ces quelques éléments ont un peu trop tendance ici à être relégué à l’arrière-plan.

Il faut ainsi avouer que, malgré ses indéniables qualités, ce second volume se situe nettement en dessous du précédent. Le rythme, notamment, y est moins bien maîtrisé, avec un début très lent et un final qui se dénoue un peu trop facilement à mon goût (« Tout ça pour ça ? », serait-on tenté de penser…). On pourrait également reprocher à l’auteur de mettre un peu trop l’accent sur les tourments intérieurs de ses personnages, ce qui donne parfois lieu à des passages un peu rébarbatifs qui freinent beaucoup l’avancée de l’intrigue. Celle-ci souffre d’ailleurs nettement de ce parti pris et se fait ainsi beaucoup moins étoffée et captivante que dans le tome précédent. La relation entretenue par Trinica Dracken, redoutable reine pirate, et le capitaine Frey est cela dit très réussie, faite de non-dits, d’amour et de haine mêlés, et donne lieu à des scènes qui comptent souvent parmi les plus intéressantes. On pourrait également regretter le faible nombre de nouvelles têtes véritablement marquantes faisant leur apparition dans ce second tome qui manque finalement un peu de piment.

Un second tome divertissant qui embarque encore une fois son lecteur dans de folles aventures au côté de personnages attachants et hauts en couleur. Quelques fausses notes viennent cela dit un peu gâcher la qualité du roman qui reste finalement bien en dessous du premier volume. Je me ferai malgré tout un plaisir de découvrir la suite des aventures du capitaine Frey et de son équipage, même si la traduction de la suite de la série ne semble pour le moment pas avoir été prévue…

Voir aussi : Tome 1