La Fête est finie

23 mars 2018 0 Par Carre

Titre : La fête est finie
Scénario : Marie Garel-Weiss, Salvatore Lista
Réalisateur : Marie Garel-Weiss
Acteurs principaux : Zita Hanrot, Clémence Boisnard, Michel Muller, Christine Citti, Marie Denarnaud, Pascal Rénéric , Inès Fehner, Martine Schambacher
Date de sortie française : 28 février 2018
Récompenses : Chistera de la meilleure interprétation féminine pour Zita Hanrot et Clémence Boisnard et Prix du Public Festival International des Jeunes Réalisateurs de Saint-Jean-de-Luz

Synopsis : C’est l’histoire d’une renaissance, celle de Céleste et Sihem. Arrivées le même jour dans un centre de désintoxication, elles vont sceller une amitié indestructible. Celle-ci sera autant une force qu’un obstacle lorsque, virées du centre, elles se retrouvent livrées à elles-mêmes, à l’épreuve du monde réel et de ses tentations. Le vrai combat commence alors, celui de l’abstinence et de la liberté, celui vers la vie.

Bibliocosme Note 4.0

Combien de temps faut faire semblant ?

Céleste et Sihem, toutes deux toxicos, se lient d’amitié. Au plus bas les deux jeunes femmes s’épaulent pour tenter de décrocher. Colères, découragements, envie de s’en sortir : les deux jeunes femmes s’épaulent pour sortir la tête de l’eau. Mais le parcours est ardu et semé d’embuches.

Sur un sujet fort et chargé émotionnellement, on suit le parcours chaotique de ce duo magnifiquement porté par deux actrices bouleversantes. D’abord Zita Hanrot qui, par ses choix, signe une filmographie qui a fière allure. Ensuite Clémence Boisnard, révélation fulgurante dans le rôle de Céleste. Les deux comédiennes donnent crédibilité et empathie à leur personnage. Entre fragilité, renoncement, rechute et envie d’un avenir plus rose, leur sensibilité fait merveille.

A la fois généreux, sincère, ce premier long métrage de Marie Garel-Weiss mérite vraiment le coup.


Retour en haut