Zapping ciné (février 2018)

Zapping ciné (février 2018)

7 février 2018 2 Par Carre

Silence on zappe !

Trois films pour vous donner envie d’aller au chaud dans les salles obscures ce mois-ci ! Laissez-vous notamment tenter par l’excellent « Sparring ».

 

1

Sparring

C’est l’une des très bonne surprise de la semaine. « Sparring » n’est pas un énième film sur la boxe, mais seulement celle d’un boxeur anonyme qui essaie de vivre de sa passion pour espérer réaliser les rêves des siens. Matthieu Kassovitz donne la pleine mesure de son talent et Samuel Jouy filme à juste distance (notamment les séances d’entrainement) cet homme qui se bat pour voir les sourires radieux de sa femme et de sa fille ainée, fières de ce mari/père simple et courageux. Kassovitz mais aussi Olivia Merilahti et Billie Blain sont tous les trois magnifiques d’humanité. Un très beau premier film qui mérite largement de monter sur le ring.

Bibliocosme Note 4.0

 

2

Wonder Wheel

Le nouveau Woody Allen, magnifiquement photographié, est un mélo noir savamment dialogué et scénarisé. Dans les années cinquante, Allen dresse le portrait d’une femme à bout de nerfs, qui en redécouvrant les plaisir de l’amour rêve de donner un nouveau départ à sa vie médiocre. Mais entre désir et réalité, la vie offre parfois bien des surprises. Emmené par une magnifique Kate Winslet et le charme de Justin Timberlake et de Juno Temple, le réalisateur de « Manhattan » s’amuse avec ses personnages et leurs petits arrangements mesquins. A ce jeu de massacre amoureux, Allen nous gratifie d’un film léger, noir et parfaitement immoral. Bon moment de cinéma.

Bibliocosme Note 3.5

 

 

3

Horse Soldiers

On a beau nous dire que cela est tirée d’une histoire vraie, que douze GI (à cheval) aidés d’un groupe d’Afghans ont infligé la plus grande défaite à Al Quaida, le côté sauveur du monde (« on est les plus forts ! ») est assez pénible à suivre. Reste des scènes de combats impressionnantes qui évitent aux spectateurs de quitter la salle avant la fin, même si les acteurs en mode Rambo n’arrivent pas à nous émouvoir. Sûr que Trump aimera ce gros film écœurant de patriotisme !

Bibliocosme Note 1.0