Fantastique - Horreur

Melvile, tome 2 : L'histoire de Saul Miller

melvile-tome-2-l-histoire-saul-miller

Titre : L’histoire de Saul Miller
Série : Melvile, tome 2
Auteur : Romain Renard
Éditeur : Le Lombard
Date de publication : 22 janvier 2016

Synopsis : Saul Miller, brillant universitaire, professeur d’astrophysique, passe sa retraite à Melvile. Auprès de Saul, il y a Paz et sa fille Mia, une jeune fille de onze ans que Saul aide dans ses devoirs. Il y a Beth et Daniel, ses amis et voisins. Et il y a eux. Des chasseurs venus d’ailleurs et qui rodent dans les bois. Une discussion qui tourne mal, un sourire inquiétant et c’est le monde de Saul qui explose. Mais c’était sans compter qu’ici, à Melvile, certaines légendes prennent chair et corps bien plus facilement qu’ailleurs…

Note 4.5

Coup de coeur

Prend bien soin de tes rêves, Mia. Parce qu’ils ne s’exaucent qu’une fois. Après, c’est trop tard. C’est le tour d’un autre.

L’histoire de Saul Miller est une immersion envoutante dans les forêts de Melvile. Saul Miller s’est retiré dans cet endroit d’une beauté extraordinaire mais aussi où l’imagination fertile de cet homme (professeur à la retraite) engendre des peurs irrationnelles. Romain Renard nous plonge dans son univers à la lisière du fantastique, tant par son scénario que par la qualité de son dessin. Visuellement l’ouvrage est un vrai bijou, on est très vite pris dans cette atmosphère oppressante. Miller est-il fou ? Sa paranoïa est-elle le fruit d’une imagination débridée ? Ou est-ce la vérité ? Autant de questions qui font qu’il est impossible de lâcher ce remarquable deuxième tome.

Laissez vous prendre au jeu, allez à la découverte de ce talent, vous ne regretterez pas le voyage. Un vrai coup de cœur !

melvile-2-image

Livrovore passionné de lecture, de cinéma, de théâtre et en règle générale par tout ce qui a trait à la culture, sans prétention.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :