Utopiales 2015 : Le bilan

3 novembre 2015 0 Par Boudicca

Utopiales 2015 anthologie

Et voilà, les Utopiales c’est terminé ! Et comme tous les ans nous avons une fois encore passé d’excellents moments, fait de belles rencontres et surtout dépensé de façon totalement déraisonnable.

 

Tout au long de ces trois jours bien remplis, nous avons notamment eu l’occasion d’assister à des conférences passionnantes (que vous pouvez retrouver dès maintenant sur le site d’actusf) faisant intervenir des auteurs aussi bien que des scientifiques. Parmi toutes les tables-rondes proposées, je ne peux que vous conseiller d’écouter celle consacrée aux zombies (« Zombification : Quand la mort n’est qu’un changement d’état biologique ») réunissant Fabien Clavel, M. R. Carey, Daryl Gregory, Jérôme Noirez et Guillaume Lecointre, le tout modéré par Laurent Queyssi. Les fans de Pratchett apprécieront aussi sûrement « The Pratchett Legacy », une table ronde réunissant Jeanne-A Debats, Catherine Dufour, Mireille Rivalland, Jean-Claude Dunyach et surtout Patrick Couton, le traducteur français de Pratchett qui nous a régalé de sympathiques d’anecdotes. Et pour les amateurs d’histoire : « Les réalités historiques sont-elles solubles dans le merveilleux ? » avec Valérie Mangin, Olivier Ledroit, Régis Goddyn et Stefan Platteau.

03 - Conférence 2

03 - Conférence 9

03 - Conférence 8
 

Nous sommes également repartis des Utopiales avec notre lot de dédicaces habituelles, de Xavier Mauméjean à Fabien Clavel en passant par Stefan Platteau, Catherine Dufour, Jean-Laurent del Socorro et surtout les grands Robert Silverberg et Norman Spinrad.

01 - Librairie 12

01 - Librairie 10

06 - Bilan 1
 

Le bilan de nos achats respectifs est quant à lui fidèle aux années précédentes : c’est-à-dire catastrophique (la preuve en image…). Au programme de nos futures lectures : « Les Héros » de Joe Abercrombie, « La vénus anatomique » de Xavier Mauméjean, « Les chroniques de Tramorée » de Javier Negrete, « La dernière flèche » de Jérôme Noirez, « Les nefs de Pangée » de Christian Chavassieux, « Rêve de fer » de Norman Spinrad, sans oublier l’anthologie officielle du festival que nous avons pu faire dédicacer aux auteurs présents.

06 - Bilan 2

06 - Bilan 4

 

Nous avons aussi eu le temps de faire un petit tour du côté des expositions de cette année dont la plus impressionnante fut en ce qui me concerne celle d’Olivier Ledroit à qui on doit dernièrement les illustrations de la bande-dessinée « Wika » scénarisée par Thomas Day (ici un compte rendu de l’entretien des deux auteurs datant de l’année dernière).

02 - Exposition 10

02 - Exposition 14

02 - Exposition 17

Manchu était aussi à l’honneur cette année et il faut reconnaître que l’exposition était réussie. J’ai personnellement particulièrement apprécié les croquis représentants les extraterrestres mis en scènes par Laurent Genefort dans « Points chauds ».

02 - Exposition 35

02 - Exposition 34

02 - Exposition 31
 

Pour la toute première fois, nous avons aussi eu l’opportunité de réaliser quelques interviews auprès de certains auteurs tels que Xavier Mauméjean (« Kafka à Paris »), Jean-Laurent del Socorro (« Royaume de vent et de colères ») ou encore Stefan Platteau (« Manesh »). Vous en entendrez reparler sur le blog d’ici peu… Enfin, nous avons pu assister à la remise du Prix Julia Verlanger. Une cérémonie émouvante qui a évidemment débuté par un hommage des auteurs présents à Yal Ayerdhal, décédé mardi dernier des suites de son cancer. Confronté à un choix cornélien, le jury a cette année décidé d’accorder un « prix spécial » à Christopher Priest pour « L’Adjacent » tandis que Laurent Genefort s’est vu octroyer le premier prix pour son roman « Lumen ».

Doc couve Lum'en

 

Trois jours bien chargés donc, mais riches en bonnes surprises. Vivement l’année prochaine !

Retour en haut