Logo Editions Critic

En exclusivité via le site Elbakin, les éditions Critic nous dévoilent ce qui constituera leur étendard de la prochaine rentrée littéraire : La Route de la conquête, de Lionel Davoust, qui sortira le 21 août 2014.

Ce nouvel épisode au sein du monde d’Évanégyre était annoncé depuis plusieurs mois, mais la communication prend désormais un tournant. Nous avons ainsi l’occasion de découvrir non seulement la couverture, mais également un extrait et le quatrième de couverture ! Sur la lancée de La Volonté du Dragon, Lionel Davoust compte bien nous épater encore une fois avec une héroïne charismatique et sujette à évolution, dans un monde, semble-t-il, foisonnant et soumis tant à des enjeux de fantasy comme de science-fiction (le croisement entre inspirations antiques et robotiques présent sur la couverture donne le ton). Personnellement, j’ai hâte.

La Route de la Conquête

« En son cœur, en son âme, l’espèce humaine est déséquilibrée. Nous apportons l’équilibre, la durée, la stabilité. C’est juste, et indispensable. C’est notre mission. Mais… que se passe-t-il quand on rencontre un peuple déjà équilibré ? »

On la surnomme la Faucheuse. Débarquée trente ans plus tôt dans le sud, la généralissime Stannir Korvosa assimile méthodiquement nations et tribus au sein de l’Empire d’Asreth, par la force si nécessaire. Rien ne semble résister à l’avancée de cette stratège froide et détachée, épaulée par des machines de guerre magiques.
Parvenue à l’ultime étape de sa route, elle est confrontée à un nouveau continent – un océan de verdure où vivent des nomades qui ne comprennent pas les notions de frontières ou de souveraineté. Elle doit pourtant affirmer l’autorité impériale car, dans le sous-sol de la steppe, se trouvent des ressources indispensables pour Asreth. Mais après une vie de conquête, Korvosa pourrait bien rencontrer la plus grande magie qui soit… et affronter un adversaire inédit : le pacifisme.