Science-Fiction

22/11/63

images

Titre : 22/11/63
Auteur : Stephen King
Éditeur : Albin Michel
Date de publication : 28 fevrier 2013
Récompenses : Prix British Fantasy du meilleur roman 2012

Synopsis : 22 novembre 1963 : 3 coups de feu à Dallas. Le président Kennedy s’écroule et le monde bascule. Et vous, que feriez-vous si vous pouviez changer le cours de l’Histoire ? 2011. Jake Epping, jeune professeur au lycée de Lisbon Falls dans le Maine, se voit investi d’une étrange mission par son ami Al, patron du diner local, atteint d’un cancer. Une « fissure dans le temps » au fond de son restaurant permet de se transporter en 1958 et Al cherche depuis à trouver un moyen d’empêcher l’assassinat de Kennedy. Sur le point de mourir, il demande à Jake de reprendre le flambeau. Et Jake va se trouver plongé dans les années 60, celles d Elvis, de JFK, des grosses cylindrées, d’un solitaire un peu dérangé nommé Lee Harvey Oswald, et d’une jolie bibliothécaire qui va devenir l’amour de sa vie. Il va aussi découvrir qu’altérer l’Histoire peut avoir de lourdes conséquences…

Note 5.0

Tu sais ce qu’on dit sur la mafia, Georges : tu mets le pied dedans, t’en sors plus que les pieds devant.

22/11/63 : ou comment se plonger dans l’Amérique du début des années soixante.

Jake Epping hérite d’un secret hallucinant : Al Templeton, un ami qui se meurt, l’invite à prendre la machine à remonter le temps pour changer le cours de l’histoire. Sa mission: empêcher Lee Harvey Oswald de flinguer JFK. Jake devient Georges Amberson et se lance dans une course contre la montre. Sacrée mission, surtout que l’amour toque à sa porte, sous les charmants traits de Sadie la bibliothécaire. Et là, embarquement immédiat pour un gigantesque panard de plus neuf cent pages. Immersion totale ! Mister King mène son récit avec un talent incroyable, ça foisonne, ça titille, ça émeut, ça vit, ça intrigue. Le tout dosé aux petits oignons. Du boulot d’orfèvre. Un très grand bouquin.

Jamais un auteur n’a porté aussi bien son nom. Vive le King ! (guère surprenant que le roman soit en lisse pour remporter le Grand Prix de l’Imaginaire du meilleur roman étranger cette année !)

Autres critiques : LiliGalipette (Des Galipettes entre les lignes) ; Maedhros909 (Lire, voir, jouer, écouter, découvrir) ; Philémont (La Bibliothèque de Philémont)

Livrovore passionné de lecture, de cinéma, de théâtre et en règle générale par tout ce qui a trait à la culture, sans prétention.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :