Hercules 2014

Son concurrent est à peine sorti que le Hercule de Brett Ratner (X-Men : L’affrontement final) s’annonce d’ores et déjà pour cet été.

Synopsis : Tout le monde connait la légende d’Hercule et de ses Douze Travaux. Notre histoire commence après les Travaux, après la légende… Hanté par son passé, Hercule est devenu mercenaire. Aux côtés de cinq fidèles compagnons, il parcourt la Grèce antique en vendant ses services contre de l’or et en utilisant sa réputation légendaire pour intimider ses ennemis. Mais lorsque le souverain bienveillant du royaume de Thrace et sa fille demandent l’aide d’Hercule pour vaincre un terrifiant et sauvage seigneur de guerre, Hercule comprend que pour faire triompher le bien et faire prévaloir la justice… il doit redevenir le héros qu’il était autrefois… il doit assumer son propre mythe… il doit être Hercule.


Cette adaptation du comics Hercules : The Thracian Wars a beau se dérouler après les fameux Douze Travaux d’Hercule, ceux-ci prendront une place non négligeable dans la présentation du héros, lors de l’introduction du film ; ils permettent ici de constater l’étendue de la palette d’effets spéciaux mis au service de la réalisation. Espérons qu’il y ait davantage dans les prochaines semaines pour nous faire saliver. Même si Dwayne Johnson (alias The Rock) en Hercule peut faire rire jaune certains, avouons qu’il porte plutôt bien la peau de bête et que finalement, à part de belles images de l’Hydre de Lerne, du Lion de Némée ou du Sanglier d’Érymanthe, nous ne voyons pas grand-chose ici sur le scénario.