Super-Héros

Nouvelle bande-annonce pour The Amazing Spider-Man : Rise of Electro

The Amazing Spider-Man 2

La suite de The Amazing Spider-Man s’annonce au travers de cette bande-annonce tout en rythme et qui nous rappelle que ce film de Marc Webb sortira le 30 avril 2014.

Synopsis : Peter Parker a une vie bien remplie, partagée entre son combat contre les vilains et la personne qu’il aime, Gwen. Il attend donc son diplôme de fin d’études avec impatience. Peter n’a pas oublié la promesse faite au père de Gwen : protéger cette dernière, en restant hors de son existence. Une promesse qu’il ne peut pas tenir. Les choses vont changer pour Peter quand un nouveau vilain fait son apparition, Electro ; quand un vieil ami revient, Harry Osborn ; et quand Peter découvre de nouveaux indices sur son passé…


Ce long-métrage arrive avec beaucoup de personnages et énormément de super-pouvoirs en bandoulière, semble-t-il. Au moins maintenant c’est clair, cette suite surfe sur la vague de son prédécesseur tout en multipliant les doses d’action et les nouvelles têtes (si besoin, on peut s’en rendre compte aussi dans la refonte du site officiel). Le côté romance avec ces adolescents trentenaires (ou quasi) (Andrew Garfield, 30, et Emma Stone, 25) prendra encore toute sa place, tout en étant accompagné des fameuses « révélations sur les parents de Peter Parker », attendues depuis le début du premier film et que nous aurons sûrement qu’en fin de troisième opus… Alors comment rattraper ces aspects litigieux ? En ajoutant action et personnages à gogo : un Electro surpuissant, un Harry Osborn venu de nulle part et devenant (déjà !) un possible Bouffon Vert en puissance (tout en dévoilant sa salle de jeux remplie de machines à créer du super-vilain), un Rhino particulièrement mécanique et quelques allusions sur le Vautour et le Docteur Octopus (les fameux Sinister Six tant réclamés arrivent bien vite). Du lourd, certes, mais du compact dans le genre « vitrine » ce qui ne réjouit pas sans l’annonce d’un vrai scénario qui tient debout. Enfin, quand on sait que, telle la traduction de The Wolverine par Wolverine : Le combat de l’Immortel, ce Rise of Electro devient dans nos contrées Le destin d’un héros, on peut se dire qu’on n’est pas au bout des mauvaises surprises !

Kaamelotien de souche et apprenti médiéviste, tentant de naviguer entre bandes dessinées, essais historiques, littératures de l’imaginaire et quelques incursions vers de la littérature plus contemporaine. Membre fondateur du Bibliocosme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :