201279_jpg-r_160_240-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Titre : Du goudron et des plumes
Scénario: Scénario Pascal Rabaté et Antoine Pinson
Réalisateur : Pascal Rabaté
Acteurs principaux : Sami Bouajila, Isabelle Carré, Daniel Prévost, Talina Boyaci, Laura Genovino, Charles Schneider, Zinedine Soualem, David Salles
Date de sortie française : 9 juillet 2014

Synopsis : L’été arrive à Montauban, avec les vacances, les barbecues… et le « Triathlon de l’été », compétition populaire télédiffusée. Christian, divorcé et commercial aux petites combines, n’a d’autre joie que sa fille de 12 ans. Par amour pour elle et pour racheter tous ses petits mensonges, il accepte de participer à ce grand rendez vous sportif. Le jour où il rencontre Christine, mère célibataire et enceinte, tout semble concorder pour que Christian prenne un nouveau départ …

Note 3.0

Troisième réalisation de Pascal Rabaté et nouveau plaisir assuré. Rabaté aime filmer les gens de petites conditions qui se battent quotidiennement pour rendre la vie plus douce. Le combat de ce père divorcé pour être un homme bien aux yeux de sa fille est juste et touchant. Ce cinéaste venu de la BD filme ses acteurs avec un œil bienveillant. Il serait facile de se moquer de ces gens-là, de leur petite vie, son regard à lui est plein de tendresse et d’humanité. Les personnages de « Du goudron et des plumes » ne dérogent pas à son univers ou l’humour sert de soupape pour faire passer la pilule. Sami Bouajila , Isabelle Carré mais aussi les seconds rôles sont excellents, mention bien sur à Daniel Prévost (héros du premier film de Rabaté), une nouvelle fois impeccable.

Un film attachant sur la France d’en bas et qui mérite qu’on s’y arrête. Histoire de mettre à mal les préjugés.