Faut-il aller voir… Les Quatre Fantastiques ?

4 août 2015 0 Par Dionysos

Les Quatre Fantastiques 2015 Affiche

Après les deux longs-métrages du début des années 2000 qui avaient laissé largement dubitatifs les fans, les Quatre Fantastiques ont droit à un « reboot » au sein de l’univers déjà développé par la Fox, notamment autour des X-Men. Blockbuster du mois d’août, ces Quatre Fantastiques dans leur version plus « Ultimate » arrivent donc le 5 août 2015 !

Synopsis : Adaptation moderne et résolument nouvelle de la plus ancienne équipe de super-héros Marvel, le film se concentre sur quatre jeunes outsiders qui se retrouvent projetés dans un univers sombre et méconnu, et qui modifie leurs formes physiques mais aussi leurs vies de façon radicale. Ils devront apprendre à maîtriser leurs nouvelles capacités redoutables et travailler ensemble pour sauver la Terre d’un ennemi insoupçonné.


Dire que ce film a très longtemps fait peur tant on en entendait très peu est un euphémisme. Pourtant, malgré les déboires de la production et du tournage, malgré la faible fiabilité de Josh Trank qui avait déjà la tête à son spin-off de Star Wars prévu pour 2018, Les Quatre Fantastiques ont des choses à défendre et quelques qualités par-ci par-là. Du point de vue du casting, si certains choix ont fait polémique et vont endeuiller le scénario, nous retrouvons quand même Miles Teller (Whiplash) en Reed Richards/Mr Fantastique, Kate Mara en Sue Storm/la Femme Invisible, Michael B. Jordan en Johnny Storm/la Torche humaine et Jamie Bell (Billy Elliot, L’Aigle de la Nuevième Légion) en Ben Grimm/la Chose. De plus, les dernières images diffusées ont laissé plus de place aux effets spéciaux (beaucoup de temps passé en post-production) qui rendront déjà de meilleurs pouvoirs à ces super-héros. Enfin, peut-être cette version se profile pour être un film plus sombre que ses comparses actuels chez Marvel Studios, ce qui serait une bonne chose à côté de l’esthétique DC/Warner du moment. Dans tous les cas, ce film n’apparaît plus comme la catastrophe annoncée et émet quelques espoirs.

Retour en haut