Une nouvelle année chargée pour les Indés !

30 janvier 2014 0 Par Boudicca

Indés

Souvenez-vous, c’était il y a près d’un an : trois des plus importantes maisons d’édition spécialisées dans les littératures de l’imaginaire (Mnémos – Les Moutons électriques – ActuSF) se regroupaient en un collectif baptisé « Les Indés de l’Imaginaire ». L’objectif ? Acquérir une meilleure visibilité en librairie et dans les différents salons dédiés aux livres afin de séduire un public plus large et plus varié. Un beau projet qui a depuis incontestablement fait ses preuves. Il faut dire que les Indés n’ont pas chaumé !

En ce début d’année 2014, le bilan est donc, vous l’aurez compris, plutôt positif. Car malgré la disparition des grandes chaînes telles que Virgin, et la surabondance dans les rayons de romans surfant sur des modes éphémères telles que la bit-lit ou la « littérature de zombies », les trois maisons d’édition ne manquent pas de projets ! Parmi eux, citons d’abord l’ouverture de la collection de poche Hélios créée courant 2013 par Mnémos au catalogue des autres maisons d’édition. Autres initiatives : la création d’un magazine gratuit (« L’Indé ! ») et le rafraichissement de la revue Fiction, précédemment publiée par les Moutons électriques, dont la parution sera cette année assurée par ActuSF (et en couleur, s’il vous plait !). Enfin, on peut saluer la rénovation opérée par Mnémos, aussi bien au niveau de son site internet que de sa charte graphique, le but étant, comme toujours, « d’être plus visibles et de parler à un public connaisseur et amateur qui ne vient plus en rayons spé. » (Nathalie et Frédéric Weil) Grande fan des précédentes couvertures et reliures de la maison d’édition, je reste pour ma part un peu septique quant à cette nouvelle présentation beaucoup plus sobre dont avaient déjà bénéficié « Mordred » ou encore « Le sang que l’on verse ». Mais les goûts et les couleurs…

Fiction 18

[gigya src= »http://static.issuu.com/webembed/viewers/style1/v1/IssuuViewer.swf » allowfullscreen= »true » flashvars= »mode=embed&layout=http%3A%2F%2Fskin.issuu.com%2Fv%2Fcolor%2Flayout.xml&backgroundColor=#FFFFFF&showFlipBtn=true&documentId=140127132045-8d91079d9073bb6db5e2feec2397fd1a » width= »600″ height= »450″]

Du côté des parutions, on peut remercier comme souvent le site Elbakin.net d’avoir relayé les informations grâce à leurs désormais habituelles interviews de début d’année. Chez les Moutons Électriques, on attend avec impatience pour l’été prochain la suite de « Même pas mort », le second tome de la trilogie tant attendue de Jean-Philippe Jaworski. Et quand on parle du loup, André-François Ruaud mentionne justement la parution éminente d’une nouvelle trilogie, « Manesh » de Stefan Platteau, un auteur qui lui rappelle l’auteur de « Gagner la guerre ». En ce qui concerne Mnémos, on retiendra deux sorties importantes : l’arrivée du troisième tome des « Extraordinaires et fantastiques enquêtes de Sylvo Sylvain » de Raphaël Albert, et la parution en avril de leur premier thriller, « Corpus Prophetae » signé Matt Verdier. ActuSF n’a pas non plus fini de nous gâter : un nouveau Fabien Clavel (« L’évangile cannibale »), un roman de zombies plus original qu’il n’y paraît (janvier) ; « Liavek » de Megan Lindholm et Steven Brust (février) ; une anthologie consacrée au personnage de Lancelot regroupant des textes de Lionel Davoust, Anne Fakhouri, Thomas Geha… (avril)

ActuSF

Malgré une année 2013 chargée, les Indés ne semblent pas désireux de ralentir la cadence, et c’est tant mieux ! Voilà qui promet une belle année, en espérant que la meilleure visibilité qui est désormais la leur parviendra à attirer davantage de public, et surtout à changer cette image de « littérature bas-de-gamme » qui colle malheureusement à la SFFF.

Voir aussi : La rentrée des Indés ; Bilan de la rentrée des Indés

Retour en haut