Murena, tome 9 : Les épines

25 janvier 2014 0 Par Boudicca

Les épines

Titre : Les épines
Série : Murena, tome 9
Scénariste : Jean Dufaux
Dessinateur : Philippe Delaby
Éditeur : Dargaud
Date de publication : 7 juin 2013

Synopsis : Dans ce neuvième tome de Murena, Jean Dufaux et Philippe Delaby reconstruisent Rome et exposent les racines de la culture judéo-chrétienne. Néron craint de voir le peuple romain, horrifié par le grand incendie de Rome, se retourner contre lui s’il ne trouve pas de coupables à lui donner en pâture. Les chrétiens seraient des boucs émissaires parfaits ! La relation qu’entame Lucius Murena avec la belle Claudia l’empêchera-t-elle de se battre contre cette injustice ?

Note 4.0

Il est temps d’oublier le passé. Et de tendre la main. La mienne est restée armée et l’arme s’est retourné contre moi. Seule la main tendue reste libre.

Avec « Les épines », Jean Dufaux et Philippe Delaby nous offrent enfin la suite de leur fameuse série « Murena » consacrée aux personnages de Lucius Murena et de l’empereur Néron. Trois années se sont déjà écoulées depuis la parution du tome précédent, aussi est-ce avec un plaisir d’autant plus grand que l’on se plonge à nouveau dans l’histoire de cette Rome du Ier siècle. Si les deux premiers cycles tournaient essentiellement autour de grandes figures féminines gravitant autour de l’empereur (Agrippine avec « Le cycle de la mère », puis Popée avec « Le cycle de l’épouse »), il semblerait qu’il n’en aille pas de même avec le troisième, consacré cette fois à une portion croissante de la population de Rome : les chrétiens. Une fois encore c’est une nouvelle page du règne de l’empereur Néron qui se tourne, celui-ci devant désormais faire face aux conséquence du gigantesque incendie qui ravagea la ville en 64 après J.-C. et auquel étaient consacrés les septième et huitième albums.

Murena 9 planche 1

Un mot d’abord sur les graphismes, qui, comme dans les volumes précédents, se révèlent toujours aussi agréables et soignés. Philippe Delaby nous offre ainsi des aperçus de cette Rome ravagée bluffants de réalisme et des personnages aux visages toujours aussi travaillés et expressifs. Rien à dire également du côté du scénario, Jean Dufaux proposant une vision très convaincante des suites de l’incendie, de la reconstruction de Rome aux premières persécutions lancées, presque à regret par Néron, sur les chrétiens, désignés par nécessité comme boucs-émissaires. La bibliographie et le glossaire proposés en annexe témoignent d’ailleurs assez bien du sérieux des recherches des deux auteurs. Les personnages quant à eux sont toujours aussi attachants, même si une partie de ceux que l’on avait pu découvrir dans les premiers volumes ont depuis tiré leur révérence. Les nouveaux venus s’en sortent toutefois remarquablement bien et relancent sans mal l’intérêt de la série, qu’il s’agisse du doux prêcheur Pierre ou encore de la sensuelle Claudia.

Murena 9 planche 2

Un neuvième tome attendu depuis longtemps et qui ne déçoit pas, l’intrigue se faisant toujours aussi captivante et les graphismes aussi sublimes. Espérons maintenant que nous n’aurons pas trop à patienter pour la sortie du dixième album.

Voir aussi : Intégrale I ; Intégrale II ; Tome 5 ; Tome 6 ; Tome 7 ; Tome 8

Retour en haut