Titre : Le livre que je ne voulais pas écrire
Auteur : Erwan Larher
Éditeur : Quidam Editeur
Date de publication : 24 Aout 2017

Synopsis : « Je suis romancier. J’invente des histoires. Des intrigues. Des personnages. Et, je l’espère, une langue. Pour dire et questionner le monde, l’humain. Il m’est arrivé une mésaventure, qui est une tuile pour le romancier qui partage ma vie: je me suis trouvé un soir parisien de novembre au mauvais endroit au mauvais moment; donc lui aussi. »

Bibliocosme Note 5.0
 
Coup de coeur

Voilà quelques années que tu as décidé de dire que tu les aimes à ceux que tu aimes, de dire quand c’est bien, quand c’est beau, quand c’est touchant. D’exprimer tes sentiments. D’essayer d’être gentil et bienveillant contre le cynisme ambiant et ton fond fier et égoïste. Ça change tout. L’amour autour, en donner, en recevoir, ça change tout. Tant pis pour les pisse-froid.

Difficile de parler d’un livre qui vous a autant ému. Erwan Larher était au Bataclan ce terrible soir du 13 novembre 2015 où la folie terroriste a frappé différents lieux de Paris. Erwan a été blessé dans sa chair, a dû lutter en serrant les dents, et non les fesses (la balle était passée par là !).

Il raconte, ou plutôt il rend compte, des différentes émotions qui l’ont parcouru pendant ces mois de souffrance. Mais Larher lui, n’a pas envie de faire pleurer dans les chaumières. Lui ce qui l’intéresse, c’est les mots, ceux qui font qu’il a quitté son métier pour devenir écrivain. Et son talent narratif transpire tout au long de ce texte jamais larmoyant, toujours tourné vers une légèreté et une sensibilité qui collent parfaitement à Larher. Son livre est magnifique (certaines pages sont d’une justesse et d’une puissance incroyable) et vient nous cueillir alors que l’auteur fait tout pour l’éviter

D’accord avec vous, Erwan, on aurait aimé que ce livre n’existe pas, mais puisqu’il est là (malheureusement) autant vous le dire : je n’ai rien lu de mieux cette année.