Titre : Crachin breton
Cycle/Série : Mulo, tome 1
Auteur : POG
Auteur : Cédrick Le Bihan
Éditeur : Dargaud
Date de publication : 18 août 2017

Synopsis : Qui es-tu, Mulo ? Un bâtard, fruit de l’union d’un âne et d’une jument, ayant l’habitude d’ignorer les regards chargés de mépris. Quand on grandit dans un orphelinat, on apprend à encaisser les coups et les railleries.

Bibliocosme Note 3.0

Je me souviens, à l’époque, ils t’appelaient tous « le petit bâtard ». T’as bien grandi… Tant mieux, parce que tu vas devoir ferrer de gros poissons. Des poissons du genre carnassier.

Après toutes ces années, te reconnaîtront-ils? Seras-tu à la hauteur? Et qui encaissera le mieux? Eux… ou toi?

Bâtard né de l’union d’une jument et d’un âne, Mulo a perdu ses parents dans des tragiques circonstances qui n’ont pas été élucidées. Après avoir grandi dans un orphelinat, une mystérieuse lettre le fait retrouver son île bretonne natale avec la promesse d’un jeu de piste qui lui apportera le pan manquant de son histoire. Une quête d’identité et un polar dans une Bretagne pluvieuse.

Résultat de recherche d'images pour "mulo crachin breton"

S’il n’était pas couvert d’hématomes sur la couverture de cet album, rien ne laisserait présager que Crachin breton cache un polar sombre aux allures de Blacksad. Les animaux anthropomorphes ont indéniablement le vent en poupe depuis les premières aventures du matou de Guarnido et Canales. L’histoire est en réalité assez convenue et la résolution de l’affaire arrive sans doute un peu rapidement après une entrée en matière quant à elle très réussie narrativement parlant. On est guère surpris tout du long malgré un rythme soutenu qui élude tout temps mort. L’acolyte de notre mule est sans doute un peu trop transparent, pas assez épais encore dans ce premier album pour que l’on s’y attache vraiment au contraire du sympathique et taciturne Mulo. Les 80 pages de cet album s’enchaînent très rapidement et le découpage en très courts chapitres vient saccader un peu le récit, ce qui n’empêche pas quelques petites références sympathiques, à Breaking Bad par exemple, ou l’utilisation de textes de chansons jazzy ou rock très bien choisies et qui ajoutent au cachet de l’aventure, à l’image de Knocking on heavens door des Guns N’ Roses (enfin de Bob Dylan). La Bretagne de Mulo n’est pas non plus complètement éloignée de la réalité, autant marquée par ses ambitions touristiques que par la fermeture des industries agroalimentaires.

Résultat de recherche d'images pour "mulo crachin breton"

Le charme de Mulo, pour le moment, réside avant tout dans son atmosphère visuelle. Ayant oeuvré plutôt dans la BD jeunesse comme son comparse, le dessin de Cédrick Le Bihan apporte de la fraîcheur à Mulo avec un trait sympathique assez rond, des personnages aussi mignons que malintentionnés pour la plupart. La Bretagne de Le Bihan s’avère être un excellent décor pour les aventures de la petite mule, la pluie, brume et la grisaille ambiante apportent à cet album la juste noirceur du polar. Dommage que l’on ne se sente pas plus prisonnier de cette île, ce qui aurait renforcé le sentiment de huis-clos. Le découpage n’en reste pas moins soigné, fluide, les angles de vue sont choisis judicieusement avec notamment une course poursuite très réussie.

Résultat de recherche d'images pour "mulo crachin breton"

Le premier album de Mulo propose un polar sympathique, trop court en réalité, baigné d’une ambiance graphique soignée mais qui manque encore un peu de personnalité.

Autres critiques : ?