Sicario

Titre : Sicario
Scénario : Taylor Sheridan
Réalisateur : Denis Villeneuve
Acteurs principaux : Emily Blunt, Benicio Del Toro, Josh Brolin, Jon Bernthal, Victor Garber, Daniel Kaluuya
Date de sortie française : 7 octobre 2015

Synopsis : La zone frontalière entre les États-Unis et le Mexique est devenue un territoire de non-droit. Kate, une jeune recrue idéaliste du FBI, y est enrôlée pour aider un groupe d’intervention d’élite dirigé par un agent du gouvernement dans la lutte contre le trafic de drogues. Menée par un consultant énigmatique, l’équipe se lance dans un périple clandestin, obligeant Kate à remettre en question ses convictions pour pouvoir survivre.

Note 4.0

-Pour qui vous bossez ?
-Je vais où on m’envoie.

Agent du FBI, Kate Macer est engagée pour une mission ultra sensible, aussi dangereuse que périlleuse. Mais très vite, les contours de la mission deviennent flous, et la tension atteint son apogée.

Comment vous scotcher dès les premières secondes ? Denis Villeneuve a la recette. Une chasse impressionnante d’intensité menée par sa caméra virtuose. Shooté à l’adrénaline, le film est tendu à l’extrême, sa mise en scène est brillante, inventive, sa photographie incroyable de beauté. Alors les grincheux diront peut-être que « Sicario » est un film de plus sur les cartels et que tout ça est fait pour nous montrer une violence parfois insoutenable. Mais le film interroge sur les arcanes du mal : on ne se pose pas de questions lorsqu’on supprime un ennemi, tuer est souvent le seul choix pour mettre hors d’état de nuire. La direction d’acteurs est au diapason, Emily Blunt constamment sur le fil du rasoir est impressionnante, Bénicio Del Toro et son ambiguïté entre charisme et peur est une nouvelle fois génial et Josh Brolin impeccable.

Du grand cinoche maitrisé, haletant. L’enfer est sur terre.

Autres critiques : AuroreinParis (AuroreinParis) ; Smadj (C’est contagieux !)

À voir 3.5 4.0