Les 7 merveilles La pyramide de Khéops

Titre : La pyramide de Khéops
Série : Les 7 merveilles
Scénariste : Luca Blengino
Dessinateur/Coloriste : Carlos Magno et Romain Huet
Éditeur : Delcourt
Date de publication : 2015

Synopsis : 7 réalisations prodigieuses emblématiques du monde antique. 7 chefs-d’œuvre. 7 mystères… Vous croyez tous savoir sur Les 7 Merveilles ? Pourtant, elles n’ont pas révélé tous leurs secrets. 2565 avant J.-C. Surnommé « le Scribe noir », Kemet, qui fut en poste à la cour du Pharaon, est soudain rappelé à Gizeh où on veut lui confier une mission délicate. Quelqu’un a entrepris d’assassiner un à un les architectes de la Grande Pyramide, le monument funéraire du souverain. Pour Kemet, c’est une certitude, le monument cache un terrible secret.

Note 2.5

280 coudées de hauteur pour 440 de largeur. Son périmètre mesure 36 524 pouces, soit cent fois la durée de l’année solaire. La surface à la base dépasse les 18 aroures, ce qui veut dire qu’elle est assez vaste pour contenir un petit village.

 

Le colosse de Rhodes. Le temple d’Artémis à Éphèse. Les jardins suspendus de Babylone… Autant de merveilles aujourd’hui disparues mais qui suscitent pourtant toujours la curiosité. « Elles n’ont pas révélé tous leurs secrets… » Voilà le principe selon lequel repose la nouvelle collection consacrée aux sept merveilles du monde lancée par les éditions Delcourt. Et après la statue de Zeus à Olympie ou encore le phare d’Alexandrie, c’est au tour de la pyramide de Khéops de livrer ses secrets. Difficile cela dit de trouver une histoire originale concernant ce monument qui aura suscité bien des fantasmes et bien des théories au fil des siècles. Il faut dire qu’il y a de quoi être fasciné ! Plus ancienne mais néanmoins seule merveille aujourd’hui intacte, la pyramide de Khéops est restée pendant près de quatre mille ans la plus haute structure artificielle jamais construite par l’homme. Alors, extraterrestres, magie ou civilisation inconnue ? Rien de tout cela au programme ici puisque l’ouvrage, contrairement à ce que l’on pourrait penser, ne s’intéresse pas à la construction de l’édifice mais plutôt à une sombre conspiration élaborée en son sein.

La pyramide de Khéops planche 1

Si l’essentiel de la bande dessinée se déroule bien à Gizeh, dans l’ombre de la pyramide, le monument n’occupe toutefois qu’une place limitée dans le récit qui ne nous en apprend finalement que très peu à son sujet. Les graphismes de Carlos Magno sont cependant très réussis tandis que le scénario de Luca Blengino est lui aussi plutôt bien maîtrisé, bien qu’un peu trop « classique » à mon goût (mystérieux sacrifices rituels, intrigues de cour visant le pharaon…) L’auteur parvient cela dit à maintenir le suspens jusqu’au bout et certains retournements de situation inattendus permettent au récit de conserver l’intérêt du lecteur. Les personnages restent cela dit la plus grande réussite de cet album, que ce soit à cause de l’attachement que l’on en vient à rapidement éprouver pour eux, qu’en raison des nombreuses zones d’ombres qui persistent concernant le passé et les motivations de chacun. Ceux qui s’attendaient à une histoire documentée apportant de véritables renseignements sur la pyramide de Khéops seront donc certainement déçus, mais le lecteur curieux se laissera sans doute convaincre par cette petite enquête au cœur de l’Égypte antique.

Les 7 merveilles

Un ouvrage divertissant au scénario bien ficelé et aux graphismes séduisants mais dans lequel la célèbre pyramide de Khéops ne joue finalement un rôle que très secondaire. Une fois cette première déception passée, on suit malgré tout sans déplaisir les aventures du « scribe noir » Kemet, confronté à un complot impliquant la famille régnante. Sympathique donc, mais sans plus.