Broadway 1

Titre : Broadway. Une rue en Amérique
Série : Broadway, tome 1
Scénariste : Djief
Dessinateur : Djief
Éditeur : Soleil
Date de publication : 2014 (juillet)

Synopsis : Carrefour entre les extravagances du music-hall et les « speakeasies » baignant dans les vapeurs prohibées d’alcool frelaté, Broadway ne dort jamais. Gangsters, écrivains, danseuses, nouveaux riches ou célébrités, tous se donnent rendez-vous sur la « grande voie blanche », animés d’un même désir : saisir le rêve et le faire sien. Le « Chapman’s Paradise » est fermé momentanément : à la mort de Walter, Lenny et George Chapman décident de reprendre la direction de l’établissement. Mais le suicide de l’aîné des trois frères a couvert le club d’une mauvaise aura : il est déserté par ses chorus girls, et les deux frères ne connaissent pas encore grand-chose au monde du showbiz. Faisant fi de leur inexpérience, Lenny et George font le pari de rassembler une nouvelle troupe, et surtout de faire du cabaret un lieu incontournable de Broadway.

Note 3.0

– Est-ce qu’il y a vraiment de l’argent à faire avec ce cabaret ?
– Tu rigoles ? C’est Broadway ! La plus grande machine à fric d’Amérique ! Regarde, Lenny ! Voguons sur un océan de billets. Il suffit de lancer notre filet ! Tu vois toutes ces enseignes éclairées ? C’est la grande voie blanche de la fortune ! Un phare qui guide tous les riches vouant un culte sans limite à la vie nocturne. Des gens à l’appétit vorace, qui rythment le pays à coup de festivités, ne recherchant qu’une chose : vivre l’excitation du moment ! Alors à nous de les faire rassasier nuit après nuit puisque Broadway ne dort jamais !

 

New York. Années 1920. Le music-hall et le théâtre n’ont jamais connu un tel succès et permettent de lancer des carrières prestigieuses d’artistes tels que Joséphine Baker ou les Marx Brother, pour ne citer qu’eux. Broadway devient alors rapidement le haut lieu des comédies musicales et autres spectacles du genre : un rêve pour toutes les jeunes filles qui rêvent de strass et de paillettes, et une opportunité incroyable pour d’audacieux investisseurs qui souhaiteraient s’enrichir. Et c’est justement de ce genre d’opportunité dont vont bénéficier deux frères, George et Lenny, qui, après le suicide de leur frère, vont décidés de reprendre son business et de remettre d’aplomb son cabaret, le « Chapman’s Paradise ». D’habitude peu amatrice des bandes dessinées estampillées « Soleil », je dois avouer que ce premier tome d’un diptyque consacré à l’une des rues les plus animées de New York se sera révélé une bonne surprise.

Broadway planche 1

Alors certes, les dessins n’ont rien de bien exceptionnels et sont essentiellement là pour servir l’histoire, mais le tout demeure plaisant. Le scénario tient lui aussi la route et les nombreux rebondissements sont plutôt bien amenés. Les recherches effectuées par le scénariste/dessinateur sur la période et le lieu concernés sont un plus indéniables et permettent au lecteur d’en apprendre davantage sur le climat qui régnait dans ce type d’établissement : la rivalité entre les jeunes débutantes et les « vedettes » en tête d’affiche depuis longtemps, les coups bas de la concurrence, les tactiques pour passer outre les règles de la prohibition… En ce qui concerne les personnages, si les deux frères sont plutôt convaincants, ce sont les personnages féminins qui laissent un peu à désirer, à commencer par l’héroïne, Fanny, que le narrateur qualifie gentiment de « naïve » mais qui se révèle de plus en plus cruche au fil des pages.

Broadway planche 2

Avec ce premier tome de Broadway, Djief signe une bande dessinée prometteuse consacrée à une époque passionnante et qui nous dévoile les différentes facettes de l’univers du music-hall. C’est avec plaisir que j’attends de découvrir la suite et fin de ce diptyque orignal qui nous réserve sans doute encore quelques surprises.

Voir aussi : Tome 2

Autres critiques</span : Bianca (Des livres, des livres !) ; Miss Molko (Mes petits bonheurs)