the-walking-dead-l-ascension-du-gouverneur-par-robert-kirkman-10672890yoduz[1]

Titre : L’ascension du Gouverneur
Cycle : The Walking dead, tome 1
Auteurs : Robert Kirkman et Jay Bonansinga
Éditeur : Le Livre de Poche
Date de publication : 2012

Synopsis : Dans le monde de The Walking Dead, envahi par les morts-vivants où quelques-uns tentent de survivre, il n’y a pas plus redoutable que le Gouverneur. Ce tyran sanguinaire qui dirige la ville retranchée de Woodbury a son propre sens de la justice, qu’il organise des combats de prisonniers contre des zombies dans une arène pour divertir les habitants, ou qu’il tronçonne les extrémités de ceux qui le contrarient. Mais pourquoi est-il si méchant ? Dans L’Ascension du Gouverneur, le lecteur découvre pour la première fois comment Philip Blake est devenu… le Gouverneur.

big_3.5

Peut-être était-ce pour cela que tous ces trucs arrivaient. Une petite blague du bon Dieu. Quand les sauterelles déferlent et que les rivières charrient du sang, c’est le type qui a le plus à perdre qui prend la tête de la meute.

Après les comics et la série TV, le phénomène Walking Dead débarque en roman avec ce premier tome, « L’ascension du gouverneur », destiné aux fans de la franchise. Et bien évidemment comment résister… D’autant plus que Robert Kirkman, ici épaulé de Jay Bonansinga, propose de revenir sur l’une des figures les plus emblématiques de la série en la personne du Gouverneur, personnage détestable et détesté mais au combien fascinant. C’est évidemment avec grand plaisir que le lecteur se replonge dans l’univers de « Walking Dead » qui se fait toujours aussi prenant. On reconnaît bien sûr sans mal la patte de Robert Kirkman dont le talent n’est plus à démontrer en ce que concerne l’écriture de scènes choques et de retournements de dernière minute.

On retrouve donc tout ce qui fait le charme des comics depuis le commencement de la série : un monde sombre et violent où le danger peut venir de partout, aussi bien des vivants que des morts ; des personnages attachants à la personnalité extrêmement fouillée et dont les interactions demeurent le véritable point fort de la série ; un suspens presque insoutenable à chaque page tant on connaît la tendance de l’auteur à ne pas épargner ses personnages ou ses lecteurs ; des scènes très intenses, souvent insoutenables, auxquelles il est impossible de rester indifférent…

Il est également plaisant de suivre cette fois un autre groupe de survivants composé ici de deux frères, d’une petite fille et de deux amis d’enfance qui devront eux aussi passer par un bon nombre d’épreuves afin de survivre mais dont les réactions se révéleront bien différentes. C’est aussi l’occasion pour le lecteur de jeter un regard nouveau sur certains événements passés liés cette fois au groupe de Rick, Robert Kirkman n’hésitant pas à multiplier les clins d’œil destinés aux lecteurs des comics où à nous entraîner sur des lieux déjà arpentés comme la ville d’Atlanta ou bien sûr Woodbury.

THE-WA~1

Un bon roman qui se dévore et qui ne manquera pas de ravir les fans de « Walking Dead ». A coup sûr, vous ne verrez plus le Gouverneur de la même manière…

Voir aussi : Tome 2 ; Tome 3 ; La série TV