• Le Serpent

    La Maison des Jeux, tome 1 : Le Serpent

    Le Serpent

    Titre : Le Serpent
    Cycle/Série : La Maison des jeux, tome 1
    Auteur : Claire North
    Éditeur : Le Bélial (collection Une Heure Lumière)
    Date de publication : 2022 (mars)

    Synopsis : Venise, 1610. Au cœur de la Sérénissime, cité-monde la plus peuplée d’Europe, puissance honnie par le pape Paul V, il est un établissement mystérieux connu sous le nom de Maison des Jeux. Palais accueillant des joueurs de tous horizons, il se divise en deux cercles, Basse et Haute Loge. Dans le premier, les fortunes se font et se défont autour de tables de jeux divers et parfois improbables. Rarement, très rarement, certains joueurs aux talents hors normes sont invités à franchir les portes dorées de la Haute Loge. Les enjeux de ce lieu secret sont tout autre : pouvoir et politique à l’échelle des États, souvenirs, dons et capacités, années de vie… Tout le monde n’est pas digne de concourir dans la Haute Loge. Mais pour Thene, jeune femme bafouée par un mari aigri et falot ayant englouti sa fortune, il n’y a aucune alternative. D’autant que l’horizon qui s’offre à elle ne connaît pas de limite. Pour peu qu’elle gagne. Et qu’elle n’oublie pas que plus élevés sont les enjeux, plus dangereuses sont les règles…

    Le jeu est celui des Rois. A l’intérieur d’un de ces coffrets, vous trouverez des pièces qu’il vous sera loisible de déployer. Chaque pièce représente une personne, quelque part dans la ville, qui ses actes inconsidérés, des paris, des dettes, ou une ambition mal placée, ont rendue redevable envers cette maison. Nous vous transférons désormais sa créance, afin que vous l’utilisiez à votre avantage.

  • Le Serpent

    La Maison des jeux, tome 1 : Le Serpent

    Le Serpent

    Titre : Le Serpent (The Serpent)
    Cycle/Série : La Maison des jeux, tome 1
    Auteur : Claire North
    Éditeur : Le Bélial’ (Une Heure-Lumière) [site officiel]
    Date de publication : 24 mars 2022 (2019 en VO)

    Synopsis : Venise, 1610.
    Au cœur de la Sérénissime, cité-monde la plus peuplée d’Europe, puissance honnie par le pape Paul V, il est un établissement mystérieux connu sous le nom de Maison des Jeux. Palais accueillant des joueurs de tous horizons, il se divise en deux cercles, Basse et Haute Loge. Dans le premier, les fortunes se font et se défont autour de tables de jeux divers et parfois improbables. Rarement, très rarement, certains joueurs aux talents hors normes sont invités à franchir les portes dorées de la Haute Loge. Les enjeux de ce lieu secret sont tout autre : pouvoir et politique à l’échelle des États, souvenirs, dons et capacités, années de vie… Tout le monde n’est pas digne de concourir dans la Haute Loge. Mais pour Thene, jeune femme bafouée par un mari aigri et falot ayant englouti sa fortune, il n’y a aucune alternative. D’autant que l’horizon qui s’offre à elle ne connaît pas de limite. Pour peu qu’elle gagne. Et qu’elle n’oublie pas que plus élevés sont les enjeux, plus dangereuses sont les règles…

    Coup de coeur

    Prenez garde à ne pas vous perdre trop profondément dans le jeu. L’émotion est une faiblesse, mais les joueurs restent humains ; les pièces aussi ; si vous oubliez le sens de l’amour ou de la peur, vous ne verrez plus le plateau clairement.

    Autrice anglaise connue pour Les Quinze premières vies d’Harry August, Claire North propose avec Le Serpent un roman court mettant en scène une héroïne confrontée à des choix cornéliens et à sa soif de vivre, le tout dans l’écrin habituel des récits de la collection Une Heure-Lumière du Bélial’ !

  • La Volonté du Dragon

    La volonté du dragon

    Titre : La Volonté du Dragon
    Auteur : Lionel Davoust
    Éditeur : Critic (Fantasy)
    Date de publication : 30 mars 2010

    Synopsis : Une reine dont les yeux émeraude lisent l’avenir… Un enfant-roi, passablement fou, gardien d’un savoir oublié… Du déroulement de leur partie d’échecs pourrait bien se décider l’issue de la guerre…
    Entre les derniers royaumes libres et les forces d’invasion de l’Empire d’Asreth se dresse l’imprenable Qhmarr, petit pays à peine sorti de l’ère médiévale. Gouverné par un roi trop jeune et un conseiller trop confiant, il ne devrait représenter dans le plan de conquête de l’Empire qu’une note de bas de page. Et alors que le généralissime D’eolus Vasteth s’emploie à négocier les modalités d’une reddition diplomatique, déjà, aux portes de la capitale, se presse l’implacable armada… La conclusion du conflit ne fait aucun doute. D’une manière ou d’une autre, Qhmarr passera sous pavillon asrien.
    Pourtant, malgré la défaite annoncée, Vasteth découvre des dirigeants qhmarri inflexibles, prêts à confier le destin de leur nation à d’absurdes croyances ancestrales. À travers le défi lancé par l’enfant-roi, ce sont toutes les certitudes du généralissime qui vont se voir ébranlées, tandis que, sur la mer, les soldats meurent, simples pions sur un échiquier qui les dépasse…

    Note 3.5

    Vous détenez leur sort entier, leurs vies entre vos mains, bien plus intimement que n’importe quel général ; vous n’êtes plus un élément de combat, vous êtes le combat.

    N’avez-vous jamais rêvé de jouer une partie d’échecs à l’ancienne (plateau, pièces et stratégies), mais avec de véritables pièces d’artillerie sophistiquées et des conséquences réellement mortelles en guise de motivation ? C’est à cet exercice que se plie Lionel Davoust dans La Volonté du Dragon, court roman paru chez les éditions Critic.

%d blogueurs aiment cette page :