• Entre ciel et enfer

    Titre : Entre ciel et enfer
    Auteur : Christophe Buehlman
    Éditeur : Fleuve / Pocket
    Date de publication : 2012 / 2017

    Synopsis : En ces temps sombres de 1348, les hommes se pensent abandonnés de Dieu. Le Mal se répand sur Terre. La peste en premier lieu commet des ravages parmi la population désemparée. En Normandie, Thomas, chevalier excommunié et vagabond, n’obéit plus qu’à la seule loi de la survie. Mais si le diable semble déjà avoir posé la main sur son épaule, le code chevaleresque anime encore son âme. C’est ainsi qu’il en vient à sauver la jeune Delphine d’un viol. Attaché désormais à cette enfant qui dit parler aux morts et tutoyer les anges, le voilà parti, presque contre son gré, dans une quête au but inconnu en compagnie d’un prêtre dévoyé. Entre Ciel et Enfer, cette petite compagnie iconoclaste prend la route de Paris, puis de la Cité des Papes à travers une Terre devenue le théâtre macabre d’une guerre antédiluvienne…

    Bibliocosme Note 2.5

    -Où êtes-vous né ? lui demanda-t-elle tandis qu’ils arrivaient au sommet d’une colline.
    -En Picardie.
    -Dans quelle ville ?
    -Une ville.
    -Une grande ville ?
    -Juste une ville.
    Comment s’appelle-t-elle ?
    -Ville
    -Aucune ville ne s’appelle Ville.
    -Si, la mienne. Ville-sur-Conne-de-Ville. Maintenant tais-toi.
    -Vous ne trouverez jamais de femme en était aussi méchant.
    -J’en ai déjà une. Je l’ai tuée parce qu’elle parlait trop.
    La fille gloussa a ces mots.
    -Je suppose que vous avez tué vos enfants, aussi ?
    -L’un après l’autre.
    Comment s’appelaient-ils ?
    -Garçon, Garçon et Fille. Maintenant, la ferme.

  • Book of Death

    Book of Death

    Titre : Book of Death
    Scénariste : Robert Venditti
    Dessinateur : Robert Gill et Doug Braithwaite, suppléés par Trevor Hairsine, Kano, Clayton Henry et CAFU
    Éditeur : Bliss Comics [site officiel]
    Date de publication : 28 avril 2017 (2015 en VO chez Valiant Comics)

    Synopsis : Le Livre des Géomanciens l’a compilé. Mais seule Tama, dernière héritière de cette lignée de mystiques guidés par la Terre, est capable de déchiffrer cet avenir funeste, du cataclysme tout proche jusqu’aux confins du 41e siècle. Elle et son protecteur, le Guerrier Éternel, devront faire face aux pires épreuves et même affronter leurs alliés d’autrefois pour empêcher un Âge Sombre de recouvrir le monde.

    Un nouveau et terrible géomancien prit le pouvoir.
    Il amena avec lui un âge sombre. Un vent mauvais qui balayait tout. Comme si la Terre elle-même cherchait du réconfort dans la vengeance.
    Gilad Anni-Padda, le Guerrier éternel, rassembla ceux encore debout pour une contre-attaque.
    Ce n’était qu’un acte désespéré de plus parmi tant d’autres passés et à venir.

    « L’univers Valiant va mourir et nous serons là pour voir sa déchéance. » Tel pourrait être le slogan de ce volume lisible seul intitulé Book of Death et que nous devons à Robert Venditti au scénario, Robert Gill et Doug Braithwaite au dessin, avec la participation pour quelques pages de Trevor Hairsine, Kano, Clayton Henry et CAFU, chacun avec son coloriste attitré.

  • Garth Ennis présente Hellblazer, tome 1

    garth-ennis-presente-hellblazer-tome-1

    Titre : Garth Ennis présente Hellblazer, tome 1
    Scénariste : Garth Ennis
    Dessinateurs : William Simpson, Steve Dillon et David Lloyd
    Éditeur : Urban Comicts (Vertigo Signatures) (fiche officielle)
    Date de publication : 27 février 2015 (1992 en VO chez DC Comics/Vertigo)

    Synopsis : Après avoir affronté les hommes et créatures démoniaques les plus dangereuses de Londres, John Constantine, magicien cynique et désinvolte devenu enquêteur, doit aujourd’hui faire face à un ennemi qu’il ne peut ni duper ni distancer : le cancer. Le diagnostic ne lui donne que quelques mois à vivre. Un temps qu’il va devoir mettre à profit pour trouver un échappatoire. Un salut inespéré qu’il trouvera peut-être auprès des Seigneurs des ténèbres.

    Note 3.5

    Vous me voyez là, vous tous, les amis que j’ai perdus et trahis ?
    Vous êtes avec moi, ou vous priez pour que je vous rejoigne bientôt ?
    Vous délecterez-vous de mes cris quand mon sang se répandra sur le sol, ou vous détournerez-vous, effrayés d’observer l’instant que vous attendiez tant, trop horrible malgré l’ampleur de mes péchés ?
    Profitez bien du spectacle.

    Après le succès des DC Signatures, Urban Comics propose aussi ces volumes, classés par scénariste dans le but de suivre un arc primordial sur un certain personnage, pour le label Vertigo. Garth Ennis et son run sur Hellblazer, la série de l’anti-héros John Constantine, ouvrent le bal.

  • Hellboy, tome 1 : Les germes de la destruction

    Hellboy 1 Germes de la destruction

    Titre : Les germes de la destruction (Seeds of Destruction)
    Série : Hellboy, tome 1
    Scénaristes : Mike Mignola et John Byrne
    Dessinateur : Mike Mignola
    Coloriste : Mark Chiarello
    Éditeur : Delcourt Comics (Contrebande) (fiche officielle)
    Date de publication : 12 avril 2002 (1994 en VO chez Dark Horse Comics)

    Synopsis : Sous le IIIème Reich, un sorcier invoque une puissance infernale qui lui échappe. De cette puissance naît Hellboy. Élevé par les américains, il sera le plus grand des enquêteurs paranormaux. Sa mission présente le conduit sous un manoir, au fond des abysses, là où le culte du Serpent s’abreuve du sang et des âmes des innocents. Son grand prêtre attend Hellboy : le temps est venu de reprendre le contrôle de sa créature et pour les ténèbres d’engloutir la lumière.

    Note 3.0

    Ils sont la crue torrentueuse qui recouvre la Terre. Sept dieux du pouvoir. Sept démons d’oppression. Sept au firmament et sept sur la Terre.
    D’une force colossale, d’un mépris souverain, ils piétineront la Terre comme on foule le grain.
    Sans pitié pour l’humanité, sans colère non plus contre elle, ils verseront le sang comme la pluie se répand, et dévoreront la chair.
    Que les sept remontent à présent de l’abysse. Que les chaînes se rompent. La liberté leur appartient. Comme la puissance.

    N’ayant encore jamais commencé cette série (honte à moi !), j’ai profité de la promotion émise par Delcourt pour acquérir ce volume ainsi que le tome 1 de B.P.R.D. pour le premier d’un seul, et ainsi découvrir les origines de l’univers construit du personnage d’Hellboy, les origines du « Mignola-verse ».

  • Zombillénium, tome 3 : Control Freaks

    Zombillénium 3 Control Freaks

    Titre : Control Freaks
    Série : Zombillénium, tome 3
    Scénariste et Dessinateur : Arthur de Pins
    Éditeur : Dupuis (Tous Publics) (fiche officielle)
    Date de publication : 8 novembre 2013

    Synopsis : C’est l’effervescence au parc Zombillénium. Envoyé par Behemoth lui-même, le vampire Bohémond Jaggar de Rochambeau est officiellement censé seconder Francis dans sa gestion du parc. Inquiets, les employés s’attendent au pire : ne le décrit-on pas comme un authentique tueur ? D’autant qu’à y regarder de plus près, les motivations de sa venue semblent bien moins anodines qu’annoncées. Sa mission, c’est de faire du chiffre, pour les actionnaires, certes, mais surtout pour Behemoth qui, lui, attend son comptant d’âmes. Francis, ulcéré, est obligé de courber l’échine devant ce consultant tout-puissant, bien décidé à prendre le pouvoir et à pervertir les règles de Zombillénium. Tandis que se préparent pour le parc de sombres moments, Aurélien traverse une mauvaise passe. Déprimé par sa condition d’immortel et par l’absurdité de sa vie… pardon sa mort, il fait un burn out. Et un burn out, chez un démon aussi puissant, cela peut être dévastateur. Retenu in extremis par Gretchen, il évite le pire. Et cela tombe bien, car Gretchen a un projet pour lui… Un nouvel épisode de Zombillénium particulièrement mordant, dans lequel on découvre les dessous du parc d’attractions le plus monstrueux du monde.

    Note 3.5

    [Le squelette syndicaliste annonce l’arrivée d’un nouveau dirigeant vampire :]
    – C’est un ancien propriétaire terrien de Louisiane. La traite des noirs figure en bonne place sur son C.V.
    – Il a peut-être du talent pour redresser les entreprises…
    – Tu sors.

    Après deux premiers tomes ayant largement remporté l’adhésion de ceux qui s’étaient laissés tenter, Arthur de Pins propose le troisième tome de la série Zombillénium, Control Freaks.

  • Le Bouclier obscur

    Le Bouclier obscur Hélios

    Titre : Le Bouclier obscur
    Auteur : John Lang
    Éditeur : ActuSF (Hélios) (fiche officielle)
    Date de publication : septembre 2015 (2006 pour la 1ère édition chez Rivière Blanche)

    Synopsis : En voulant dépanner l’ordinateur d’un prêtre, Uther, jeune prof en informatique qui menait jusqu’ici une vie on ne peut plus banale, ne se doutait pas qu’il allait ouvrir la boîte de Pandore. Ce qui ne devait être qu’une simple éradication d’un virus particulièrement retors va vite prendre une tout autre ampleur lorsque le corps du père Alexandre est retrouvé atrocement mutilé à son domicile. Car il se pourrait bien qu’un démon se soit invoqué directement depuis la machine. S’engage alors une course contre la montre, afin d’empêcher Paris de devenir le dixième cercle des Enfers…
    Premier roman de John Lang, où l’on trouve déjà sa verve et son humour – mais noir, cette fois –, Le Bouclier obscur est un thriller sombre et saisissant dans lequel il est question de romans fantastiques, d’organisations secrètes et du sort de la Terre, rien de moins !

    Note 2.5

    – Calmez-vous les gars, chuchota Durgain. Vous avez l’air d’une bande de fous.
    – C’est bien ce que nous sommes, lui dis-je. Nous sommes deux fous partant en guerre contre des démons.
    Ils ne furent pas enthousiasmés par mon ton badin. C’est une de mes particularités, dans les situations les plus affreuses, j’ai toujours quelque chose de cynique ou de bête à dire.

    À l’occasion de la rentrée littéraire 2015, les éditions ActuSF rééditent en poche, dans la collection Hélios des Indés de l’Imaginaire, le tout premier roman de John Lang, alias Pen of Chaos, le créateur de la saga du Donjon de Naheulbeuk, d’abord publié chez Rivière Blanche.

  • Zombillénium, tome 2 : Ressources humaines

    Zombillénium 2 Ressources humaines

    Titre : Ressources humaines
    Série : Zombillénium, tome 2
    Scénariste et Dessinateur : Arthur de Pins
    Éditeur : Dupuis (Tous Publics) (fiche officielle)
    Date de publication : 26 août 2011
    Récompenses : Prix Fauve Jeunesse d’Angoulême 2012

    Synopsis : Tags sur les murs, avertissement du curé du coin : visiblement les esprits s’échauffent autour de Zombillénium. Quand on n’embauche que des morts (ou des sorcières !) dans une région où le taux de chômage est à 25%, il faut bien s’attendre à quelques frictions.
    Si l’on ajoute à ça des visiteurs une miette pénibles et des employés qui, pour être morts, n’en aimeraient pas moins prendre des vacances, on comprend que ce n’est pas trop le moment de venir parler revendications salariales à Francis Von Bloodt.
    Un deuxième tome qui vient étoffer le casting de Zombillénium avec Astaroth, le démon adolescent, et qui confirme, s’il en était besoin, le talent tout particulier d’Arthur de Pins à manier un humour noir totalement jubilatoire.

    Note 4.0

    – Toujours ces lettres d’adolescents qui veulent devenir des vampires.
    – La réponse habituelle, Miranda : dites-leur d’oublier les romans à l’eau de rose et la chasteté. Qu’ils s’amusent et révisent leur bac.
    – Certains menacent de se suicider…
    – Si c’est le cas, on les recontactera.
    Ah cette mode des vampires… C’est bon pour le business, mais qu’est-ce que ça me gonfle !

    Du grand Arthur de Pins que ce deuxième tome de Zombillénium ! Au milieu des morts-vivants, vampires, sorcières et autres lycanthropes, il se permet d’étudier les « Ressources humaines » aussi naturellement que s’il s’agissait de l’entreprise familiale de la supérette au coin de la rue.

  • Zombillénium, tome 1 : Gretchen

    Zombillénium 1 Gretchen

    Titre : Gretchen
    Série : Zombillénium, tome 1
    Scénariste et Dessinateur : Arthur de Pins
    Éditeur : Dupuis (Tous Publics) (fiche officielle)
    Date de publication : 27 août 2010

    Synopsis : Francis von Bloodt, vampire de son état, gère en bon père de famille le parc d’attractions Zombillénium. On n’embauche pas n’importe qui, chez Zombillénium : les simples mortels n’ont qu’à passer leur chemin, ici on ne travaille qu’avec d’authentiques loups-garous, vampires et momies. C’est ce que va découvrir Aurélien, un homme au bout du rouleau, trompé par sa femme ; et qui va se retrouver embauché malgré lui dans cette étrange entreprise. Gretchen, sorcière stagiaire, va l’aider à faire ses premiers pas…

    Note 3.5

    En échange de leur âme, j’offre un job dans mon parc à tous ces malheureux. Je crée des emplois.
    Je suis un diable moderne.

    De l’humour tordant comme il en a désormais l’habitude, des créatures fantastiques toutes plus flippantes les unes que les autres et de l’horreur au milieu de tout ça : Arthur de Pins ne se fout pas de nous en nous offrant ce premier numéro de Zombillénium !

  • Preacher, Livre I

    Preacher Livre I

    Titre : Preacher, Livre I
    Série : Preacher, Livre I
    Scénariste : Garth Ennis
    Dessinateur : Steve Dillon
    Éditeur : Urban Comics (Vertigo Essentiels)
    Date de publication : 23 janvier 2015 (1995-1996 en VO chez DC/Vertigo)

    Synopsis : Au premier abord, le révérend Jesse Custer ne semble pas différent des autres petits pasteurs de province des États-Unis. Isolé dans une petite ville du Texas, le temps s’y dilue sans agitation, et avec lui, l’ardeur de sa foi. Jusqu’au jour où un terrible accident vient anéantir son église et décimer l’ensemble de ses fidèles. Depuis lors, Jesse développe d’étranges pouvoirs émanant d’une force spirituelle appelée Genesis. En proie au doute et à de multiples interrogations, l’homme se lance alors à la recherche de Dieu et, chemin faisant, croise la route de Tulip, son ex-fiancée, et de Cassidy, un vampire irlandais. Un pèlerinage au coeur de l’Amérique, où le Bien et le Mal ne font qu’un.

    Note 4.0
     
    Coup de coeur

    New York raconte dix millions d’histoires… elles n’ont pas toutes une morale.

    Et ça y est, la réédition de Preacher, la série phare de Garth Ennis et Steve Dillon, est lancée chez Urban Comics ! Le Livre I fut un hit dès son lancement aux États-Unis en 1995, nul doute qu’une réédition sous une forme définitive avec plein de bonus à l’appui ravira le plus grand nombre.

  • Shadowman, tome 1 : Rites de naissance

    Shadowman 1 Rites de naissance

    Titre : Rites de naissance
    Série : Shadowman, tome 1
    Scénariste : Justin Jordan
    Dessinateur : Patrick Zircher
    Éditeur : Panini Comics (100% Fusion)
    Date de publication : 15 janvier 2014 et à 5€ à partir de septembre 2014 (2012 en VO chez Valiant Comics)

    Synopsis : L’univers Valiant vous présente sa dernière production nommée Shadowman. Les forces des ténèbres s’apprêtent à prendre possession de la Nouvelle-Orléans. Jack Boniface doit alors accepter l’héritage qui est le sien et devenir Shadowman ! Ce héros est le seul capable d’affronter les monstrueuses créatures qui hantent la ville. Mais ses pouvoirs surnaturels sont-ils vraiment une bénédiction ? Y aura-t-il un prix à payer ?

    Note 3.0

    On peut programmer un ordinateur avec seulement des 1 et des 0. En pur langage binaire. C’est possible mais extrêmement difficile. Alors, à la place, on utilise un langage de programmation. On obtient les mêmes effets, mais avec beaucoup moins de temps et d’efforts.
    C’est la même chose avec les sorts. Un sort oriente l’énergie nécromantique, comme avec un ordinateur, tout le monde peut le faire. En théorie, du moins.

    Shadowman n’est pas un héros comme les autres : ses motivations lui sont, au départ, inconnues, son origine également et son pouvoir se révèle être vaudou !

%d blogueurs aiment cette page :