Titre : Faute d’amour
Réalisateur : Andrey Zvyagintsev
Acteurs principaux : Alexei Rozin, Maryana Spivak, Marina Vasilyeva, Matvey Novikov, Andris Keishs, Alexei Fateev
Date de sortie française : 20 septembre 2017
Récompense : Prix du Jury Festival de Cannes 2017

Synopsis : Boris et Genia sont en train de divorcer. Ils se disputent sans cesse et enchaînent les visites de leur appartement en vue de le vendre. Ils préparent déjà leur avenir respectif : Boris est en couple avec une jeune femme enceinte et Genia fréquente un homme aisé qui semble prêt à l’épouser… Aucun des deux ne semble avoir d’intérêt pour Aliocha, leur fils de 12 ans. Jusqu’à ce qu’il disparaisse.

Bibliocosme Note 4.5

On ne peut pas vivre sans amour.

Un couple en train de divorcer se dit des horreurs. Derrière la porte, Aliocha subit l’égoïsme parental de plein fouet, et cette violence verbale abominable le plonge dans une tristesse absolue. Un jour, le jeune garçon disparaît… et Genia et Boris continuent de régler leurs comptes alors que les recherches ne donnent rien. Dévoilant la désintégration d’un couple qui nous met souvent mal à l’aise, « Faute d’amour » montre la méchanceté accablante de personnages incapables de faire une trêve devant le drame qu’ils traversent. Andrey Zvyagintsev signe un film qui, au delà de l’histoire de cette disparition, montre une image peu flatteuse de son pays, coincé entre un conservatisme dépassé et une soif de liberté glaciale. Aliocha : sacrifié sur l’autel de cynisme et de la bêtise.

La mise en scène d’Andrey Zvyaginstev et sa direction d’acteur (tous formidables, enfermés dans leur bêtise et leur égoïsme) sont à l’image du film, sophistiquée et parfaitement maitrisée. Tout cela contribue à faire de « Faute d’amour » une des grands films de l’année. Prix du Jury à Cannes.