438739_jpg-r_160_240-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Titre : Le petit homme
Scénario : Sudabeh Mortezai
Réalisateur : Sudabeh Mortezai
Acteurs principaux : Ramasan Minkailov, Aslan Elbiev, Kheda Gazieva, Rosa Minkailova
Date de sortie française : 25 mars 2015

Synopsis : A 11 ans, Ramasan est déjà un homme sous ses allures de petit garçon. Réfugié en Autriche avec sa mère et ses deux sœurs, il essaie de remplacer du mieux qu’il peut son père mort en Tchétchénie. L’arrivée d’Issa, un ancien ami de son père, va bousculer son quotidien.

Note 3.5

« C’est la montre de ton père, il voulait qu’elle te revienne »

Portrait touchant d’un jeune réfugié Tchétchène que la vie a fait grandir trop vite, alors qu’à son âge c’est l’insouciance de l’enfance qui devrait l’animer.

Mais voilà, son père mort au combat, Ramasan devient « l’homme » de la maison, pour aider sa mère et s’occuper de ses petites sœurs. Le film de la réalisatrice Sudabeh Mordezai évite tout pathos, s’attache à suivre au plus près cette enfance balayée comme un fétu de paille. Ramasan joue son rôle avec sérieux comme un grand. Mais lorsqu’un autre homme débarque dans l’univers familial, le jeune garçon fragilisé est tenté par les 400 coups. Avec une grande économie de mots, tout se dit dans les gestes, les regards. Ces silences assumés en font peut-être aussi les limites du film. L’autrichienne Sudabeh Mordezai venue du documentaire filme au plus près son jeune héros, comme si elle refusait de s’ouvrir aux autres.

Une chose est sur, le jeune Ramasan Minkailov ne vous laissera pas insensible. A découvrir.