257392_jpg-r_160_240-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Titre : Charlie’s country
Scénario : Rolf De Heer et David Gulpilil
Acteurs principaux : David Gulpilil, Peter Djigirr, Luke Ford, Peter Minygululu
Date de sortie française : 17 décembre 2014
Récompenses : Prix du Meilleur Acteur, section « Un certain regard » Festival de Cannes 2014

Synopsis : Charlie est un ancien guerrier aborigène. Alors que le gouvernement amplifie son emprise sur le mode de vie traditionnel de sa communauté, Charlie se joue et déjoue des policiers sur son chemin. Perdu entre deux cultures, il décide de retourner vivre dans le bush à la manière des anciens. Mais Charlie prendra un autre chemin, celui de sa propre rédemption.Quand un vieux chasseur Aborigène refuse les lois rédigées par les blancs, le bras de fer semble bien inégal. Pourtant Charlie est bien décidé à faire valoir sa différence.

Note 4.0
 

 

Rolf de Heer donne la parole à ceux qu’on écoute rarement. Avec lenteur, on pourrait par instant se croire dans un documentaire, il filme le quotidien de Charlie, dont le seul souhait est qu’on le laisse vivre à sa manière et qu’on lui donne un toit digne de ce nom. Petit à petit, à cause de petits riens, le fossé se creuse entre Charlie et les autorités. Malgré une santé fragile, le vieux chasseur est bien décidé à vivre sa vie comme il l’entend. Avec un formidable David Gulpilil dans le rôle du vieil aborigène, l’empathie nous gagne peu à peu, on comprend la révolte qui anime Charlie.
Le message est clair, pourquoi tout imposer, tout dicter, tout régenter, si on nous lâchait un peu la grappe ? Le discours de Rolf de Heer et de son acteur/scénariste est bien tentant.

Allez à la rencontre, aussi enrichissante que chaleureuse, de Charlie. Il vous mettra la larme à l’œil.