affiche l'attentat[1]

Titre : L’attentat
Réalisateur : Ziad Doueri
Acteurs : Ali Suleiman, Raymonde Amsellem.
Date de sortie : 2013

Synopsis : Dans un restaurant de Tel-Aviv, une femme fait exploser une bombe qu’elle dissimule sous sa robe de grossesse. Toute la journée, le docteur Amine, israélien d’origine arabe, opère les nombreuses victime de l’attentat. Au milieu de la nuit, on le rappelle d’urgence à l’hôpital pour lui annoncer que la kamikaze est sa propre femme. Refusant de croire à cette accusation, Amine part en Palestine pour tenter de comprendre.

big_4

En choisissant d’adapter le roman de Yasmina Khadra, Ziad Doueri s’attaque à un sujet au combien difficile et sensible.Et pourtant c’est haut les mains que Doueri réussit son entreprise. Sans aucun manichéisme, il n’essaye de justifier, d’expliquer. Il renvoie dos à dos juifs et palestiniens car la loi du talion n’est jamais une solution.Si cette guerre aveugle est le cœur du film, « L’attentat » est aussi et surtout une magnifique histoire d’amour intense, balayée en quelques secondes par le fanatisme.Les nombreux flashbacks renforce le récit et par la même l’empathie pour les personnages centraux. En cela les magnifiques compositions d’ Ali Suleiman (formidable dans sa palette d’émotion) et de Raymonde Amsellen sont à souligner.

Même si Doueri s’accorde quelques libertés avec le livre de Khadra, « L’attentat » est un excellent film pour tenter de comprendre la complexité du drame Israélo-palestinien.