• L’Or de Morrison, tome 1

    Titre : L’or de Morrison
    Cycle/Série : L’Or de Morrison, tome 1
    Scénariste: Roger Seiter
    Dessinateur: Daniel Brecht
    Éditeur : Editions du Long Bec
    Date de publication : 17 février 2017

    Synopsis : Même s’il a servi un drapeau qui aujourd’hui n’existe plus, le Colonel Marion Michaël Même s’il a servi un drapeau qui aujourd’hui n’existe plus, le Colonel Marion Michaël Morrison n’en reste pas moins un excellent officier et le plan qu’il a conçu n’a aucune raison d’échouer. Avec ses hommes, il va attaquer ce fichu train, mettre la main sur les 350 000 dollars qu’il transporte, puis traverser la montagne pour rejoindre San Francisco et sauter sur le premier voilier en partance pour l’Australie. Une fois là-bas, lui et ses compagnons pourront enfin recommencer leur vie sur de nouvelles bases. Mais comme souvent, les choses ne se déroulent pas comme prévu. L’attaque du train est une boucherie et le détachement de l’armée qui escorte l’argent est massacré. Les chevaux qui devaient permettre aux assaillants de fuir sont volés par des Apaches. Enfin, pour se procurer de nouvelles montures, Morrison et ses complices mettent Laramie à feu et à sang. Et c’est donc avec l’armée des Etats-Unis, la milice du shérif de Laramie et une bande d’Apaches à leurs trousses que Morrison et ses hommes s’engagent finalement dans la montagne et s’enfoncent dans les territoires hostiles de l’Ouest sauvage…

    Bibliocosme Note 4.0

    – Il y a deux ans, dans la ville où je vivais, la population s’est révoltée contre les soldats qui tiraient sur le peuple.
    Nous avons dressé des barricades que nous avons défendues et tenues au prix de nos vies. C’était une bonne occasion pour apprendre à se servir d’un fusil !
    – J’ignorais que les femmes blanches pouvaient prendre les armes et se battre aux côtés des hommes.
    – Tout être humain à le droit de défendre sa vie et sa liberté. J’imagine que tu es d’accord avec ça ?

        Les westerns sont définitivement de retour en grâce dans le 9è art depuis quelques temps. Certaines séries bénéficient d’une promotion avantageuse, mais de nombreuses séries moins connues n’en valent pas moins le détour. Daniel Brecht n’en est pas à son coup d’essai dans ce domaine, après avoir dessiné Death Mountains en 2014. L’Or de Morrison a quant à lui la particularité d’avoir vu le jour grâce à Sandawe, une plateforme de financement participatif consacrée aux projets de bande-dessinée.

%d blogueurs aiment cette page :