urban-comics

Dès la fondation de la branche comics de Média Participations (Dargaud, Le Lombard, etc.), François Hercouët avait annoncé qu’Urban Comics ne serait pas uniquement la maison d’édition de DC Comics en VF. Bien au contraire et ce très rapidement, le but était, semble-t-il, de parier sur un panel complet des comics américains. Et cette volonté a pris corps dans la collection Urban Indies.

Orientation de la collection

Le but de la collection Urban Indies est assez évident : sortir du microcosme très particulier des comics de super-héros qui sont très intéressants, mais qui ne rendent pas décemment hommage à tout ce qu’il est possible de faire via ce support. Dès le départ, il fut important de s’appuyer aussi sur la traduction de d’autres éditeurs comme Image Comics ou IDW Publishing (Marvel Comics est réservé à Panini Comics et Valiant Comics est réservé à Bliss Comics), mais attention la collection Contrebande de Delcourt Comics et le label Fusion de Panini sont aussi sur ce créneau…

Pour autant, vu les choix éditoriaux d’Urban Comics (des genres plus variés, des formats plus divers et le tout venu de différents éditeurs américains, notamment de Image Comics où le catalogue est plutôt « explosé »), comment se repérer dans cet amoncellement de bonnes séries, indépendantes les unes des autres ? Chaque thématique est illustrée ci-dessous par les comics déjà critiqués sur Le Bibliocosme.

Urban Indies

Thématiques des Urban Indies

Peut-être la thématique la moins attendue dans les comics, l’Histoire est initiée ici dans des comics qui cultivent la volonté de mettre en valeur une facette méconnue des événements historiques habituels, par des récits comme Petrograd pour la fin des Romanov dans la Russie de 1917 ou Rebels pour la guerre d’indépendance des États-Unis.

Petrograd – Philip Gelatt
Rebels – Brian Wood

La fantasy est relativement peu abordée dans les Urban Indies, mais il y en a quelques-uns quand même, et même la série la plus vendeuse de la collection : Saga, de Brian K. Vaughan et Fiona Staples !

Saga, tome 1 – Brian K. Vaughan et Fiona Staples
Saga, tome 7 – Brian K. Vaughan et Fiona Staples

Saga tome 7

Des récits d’espionnage sont également disponibles. Ils peuvent être déjantés, mais ils ont le mérite d’exister. Il en va ainsi de la série Casanova, de Matt Fraction.

Casanova – Au service de l’E.M.P.I.R.E, tome 1 : Luxuria – Matt Fraction

Les plus belles réussites sont peut-être à mettre à l’actif de la science-fiction, thème largement abordé par les comics américains, selon des voies allant du plus proche de nous (simple anticipation) à la grande épopée galactique.

Descender, tome 1 : Étoiles de métal – Jeff Lemire
Tokyo Ghost, tome 1 : Eden atomique – Rick Remender
Trees, tome 1 : En pleine ombre – Warren Ellis

Qui dit littérature américaine dit aussi parfois spécificité du western et, en l’occurrence, on en trouve aussi dans cette collection, mais pour l’instant à petite dose seulement.

Sixth gun (The), tome 1 : De mes doigts morts – Cullen Bunn

Les genres du polar et du thriller ne sont pas en reste, mais passionneront surtout les lecteurs qui ne sont pas rebutés par un récit sans élément surnaturel ou magique, par un récit qui mise d’abord sur une tension nerveuse de tous les instants.

Southern Bastards, tome 1 : Ici repose un homme – Jason Aaron

À la croisée de l’Histoire et de la science-fiction, cette collection tente également de mettre en valeur des récits d’uchronie, relatant des tentatives de modifier le cours de l’Histoire qui nous semble habituel.

Pax Romana – Jonathan Hickman

Pax Romana Hickman Urban

Enfin, dans des romans graphiques usant parfois de formats plus larges et plus grands, cette collection Urban Indies cherche aussi à mettre en valeur des auteurs en particulier, qui ont des univers plus intimistes mais qui se sont déjà fait remarquer sur d’autres œuvres.

Aliéniste (L’) – Fabio Moon et Gabriel Ba
Off Road – Sean Murphy

Convaincu∙e∙s ?

Pour terminer, notez que The Mighty Blog en a aussi fait un récapitulatif conséquent en proposant une autre vision. De même, la présentation officielle par l’éditeur est disponible dans un long PDF.

Cette collection Urban Indies fourmille donc de pépites, dépêchez-vous de piocher dedans !